Flash info

La Monnaie craint un blackout culturel

 

Les administrations fédérales belges, et parmi elles les institutions culturelles, sont confrontées à des mesures d’économies qui pourraient contraindre la Monnaie  à économiser 6,5 millions d’euros (4 % sur les dépenses de personnel , 20 % sur les frais de fonctionnement , entre autres).

Le gouvernement fédéral a indiqué qu’il devrait maintenir « son investissement dans les institutions culturelles fédérales – le Théâtre Royal de la Monnaie, l’Orchestre national de Belgique (ONB), le Palais des Beaux-Arts (BOZAR)-, en étroite concertation avec les communautés ».

Mais le gouvernement précise aussi qu’il « examinera comment des synergies et des gains d’efficacité peuvent être réalisés grâce à une étroite collaboration entre l’ONB et la Monnaie »…

Peter De Caluwe, l’intendant de la Monnaie, s’est ainsi inquiété, dans une tribune à « De Morgen » et dans un entretien accordé au « Soir » , d’une possible fusion avec l’Orchestre National de Belgique, tout en n’excluant pas une synergie entre les deux institutions, mais rappelant la spécificité et le métier de chacune, et dénonçant un possible blackout culturel.

(Visited 26 times, 1 visits today)
 
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.