Mahler par Kleiber à Vienne

À emporter, CD, Musique symphonique

Gustav Mahler (1860-1911) : Das Lied von der Erde. Christa Ludwig, alto ; Waldemar Kmentt, ténor. Wiener Symphoniker, direction : Carlos Kleiber. 1 CD Wiener Symphoniker. Référence : WS 007. Enregistré en 1967 à Vienne. Notice de présentation en anglais et allemand. Durée : 58’40.

 

carlos kleiber mahler WsLe Chant de la Terre dirigé par connaît ici sa première parution officielle et définitive.

Cette captation du Chant de la Terre, avec l’, en 1967, est un morceau d’Histoire. C’est en effet la seule fois que le génial se confrontait à une partition du compositeur. Par ailleurs, ce témoignage rend compte des débuts de la reconnaissance autrichienne de Mahler et son entrée progressive au répertoire. Dans les années 1960, les chefs d’orchestre de passage à Vienne remettent Mahler au gout du jour : Otto Klemperer, Josef Krips, Paul Kletzki, William Steinberg mais aussi des jeunes chefs comme Zubin Mehta ou Michael Gielen. En 1967, les Wiener Festwochen programment un festival Mahler avec 6 symphonies et 3 cycles de lieder. C’est dans ce cadre que le jeune monte au pupitre du Wiener Symphoniker pour livrer sa version du Lied von der Erde.

Ce qui frappe c’est le sens lyrique du chef qui, en coutumier de l’art de la fosse, privilégie la fluidité musicale et le sens narratif sur le tragique. On sent Kleiber à l’écoute des chanteurs pour ne pas les couvrir ou les prendre à défaut. Si la grande connaissait les moindres recoins d’émotion de la partition, il n’en allait pas de même pour Waldemar Kmentt, plutôt « opératisant » et manquant de retenue, même si la ligne de chant et belle et fraîche.

Ce Chant de la terre était déjà disponible sous des labels pirates peu scrupuleux, mais le label officiel du Symphonique de Vienne en propose une version restaurée à partir des bandes de la radio autrichienne ORF. C’est donc une édition définitive, accompagnée par une passionnante notice.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.