Mot-clef : Orchestre Symphonique de Vienne

716

Philippe Jordan et les Wiener Symphoniker décevants dans Strauss

Les héros straussiens semblaient bien fatigués lors de ce concert de l'Orchestre symphonique de Vienne à la Philharmonie de Paris où orchestre, chef et soliste peinent à se hisser à la hauteur de la tâche… Déjà présent sur cette même scène en mars dernier, Philippe Jordan, alors à la tête de son Orchestre de l’Opéra National de Paris, avait unanimement séduit dans une intégrale des symphonies de Tchaïkovski. Retour à la ...
hemsing_bis

L’envoûtant violon d’Eldbjørg Hemsing au service de Borgström et Chostakovitch

Trois décennies séparent les concertos pour violon et orchestre de Borgström et de Chostakovitch, représentants de deux mondes inconciliables, sinon antinomiques, admirablement défendus sous étiquette BIS. La violoniste norvégienne Eldbjørg Hemsing (née en 1990), exceptionnelle artiste au timbre chaleureux, au jeu précis et millimétré, affiche une très honorable carrière. Sa compréhension subtile des musiques abordées est régulièrement soulignée. Cet enregistrement, si besoin était, nous en fournit une preuve nouvelle. Le Concerto pour ...

Andrés Orozco-Estrada à la tête de l’Orchestre symphonique de Vienne

Le chef d'orchestre colombien Andrés Orozco-Estrada (40 ans) a été nommé directeur musical de l’Orchestre symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker) à compter de la saison 2021/22. Il succèdera à Philippe Jordan à ce poste depuis 2014. Depuis la saison 2014/15 Andrés Orozco-Estrada est directeur musical de l’orchestre symphonique de la Radio de Francfort, également directeur musical du Houston Symphony Orchestra. Il est aussi chef principal invité du London Philharmonic Orchestra depuis ...
Kurt-Sanderling-Edition

Kurt Sanderling, accompagnateur des plus grands solistes russes

Révéré pour ses interprétations des symphonies de Beethoven, Chostakovitch ou Sibelius, Kurt Sanderling, réfugié en URSS pour fuir l’Allemagne nazie, a laissé de magnifiques gravures de concertos dans lesquels il accompagne les plus grands solistes russes de son temps. S’agissant de Guilels, Richter, Oïstrakh ou Rostropovitch, on comprend la richesse exceptionnelle du coffret d'archives qui nous est aujourd’hui proposé, malgré une présentation assez rudimentaire. Chassé d’Allemagne par la montée du nazisme, ...

Philippe Jordan directeur musical de l’Opéra de Vienne en 2020

L'Opéra d'État de Vienne annonce aujourd'hui la nomination de Philippe Jordan comme directeur musical (Musikdirektor der Wiener Staatsoper) à partir de la saison 2020/2021. Le chef d'orchestre suisse est directeur musical de l'Opéra national de Paris depuis 2009 et de l'Orchestre symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker) depuis 2014, deux postes dont il se retirera. L'Opéra de Paris a cependant fait savoir que Philippe Jordan honorerait son contrat, qui court jusqu'en ...
Fruhling_in_Wien

Le Printemps viennois par les Wiener Symphoniker et Manfred Honeck

Plébiscitée dans le monde entier, la musique populaire reliée au printemps viennois, fredonnée par les Wiener Symphoniker, nous enchante une nouvelle fois. Qui mieux que l’Orchestre symphonique de Vienne, icône planétaire de l’art de vivre à l’autrichienne, et son chef et compatriote Manfred Honeck, pouvaient nous offrir cette sympathique excursion à Vienne, sa campagne alentour, ses nombreux estaminets et la joie de vivre de ses habitants ? Nature et musique, voilà un thème ...
Georges Prêtre, chef séducteur

Georges Prêtre, chef séducteur

Né en 1924, Georges Prêtre s'est éteint le 4 janvier 2017. ResMusica lui rend hommage. Dans le monde médiatique d'aujourd'hui, le meilleur moyen de donner une résonance à une nécrologie est de lier le défunt à une personnalité encore plus connue que lui : le décès de Georges Prêtre est donc celui du "chef préféré de la Callas". Certainement, les quatre années de collaboration, les quatre dernières de la carrière réelle ...

Philippe Jordan prolongé à Vienne jusqu’en 2021

Le contrat de Philippe Jordan à la tête de l'Orchestre symphonique de Vienne a été prolongé jusqu'à la saison 2020-2021. Le chef suisse est à la tête des Wiener Symphoniker depuis la saison 2014-2015 ; il en est le 15e chef, après Ferdinand Löwe, Wilhelm Furtwängler, Herbert von Karajan, Wolfgang Sawallisch, Georges Prêtre, Fabio Luisi... Philippe Jordan est également directeur musical de l'Opéra de Paris depuis la saison 2009-2010.

Décès du violoniste viennois Klaus Maetzl

On annonce la disparition, le 4 mai 2016, à l’âge de 75 ans du violoniste autrichien Klaus Maetzl. Il fut co-fondateur du Quatuor Alban Berg, en 1970 (il y fut second violon jusqu’en 1978), super soliste de l’Orchestre Symphonique de Vienne. Et il a consacré une part très importante de son temps à enseigner le violon à l’Université de la musique et des Arts de la scène de Vienne.

Lahav Shani chef principal invité de l’Orchestre symphonique de Vienne

Le jeune chef d'orchestre israélien Lahav Shani, 27 ans, est nommé pour la saison 2017-18 chef principal invité de l'Orchestre symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker), suite à une collaboration entamée en mai 2015. Il remplacera par ailleurs en janvier Philippe Jordan, souffrant, pour des concerts avec Hilary Hahn au Konzerthaus de Vienne et également en tournée à Paris, Bâle, Bregenz, Francfort et Munich.
ancerl_dvorak_wiener_symphoniker

Karel Ančerl en terre viennoise

Karel Ančerl enregistré à Vienne dans son répertoire de prédilection est une affiche prometteuse, mais le résultat est à réserver aux collectionneurs du grand chef. Dans notre discographie comparative de la Symphonie du nouveau monde, nous avions placé en tête l'interprétation d'Ančerl avec sa Philharmonie tchèque, et il était donc intéressant d'entendre ce qu'en faisait le chef quelques années plus tôt à Vienne. Certes, le Symphoniker n'est pas le Philharmoniker, mais ...
Jordan_Philippe4©Johannes Ifkovits

Succès mérité des Wiener Symphoniker à Paris

Nouveau succès pour la tournée des Wiener Symphoniker sous la direction de Philippe Jordan. Quelques jours après leur concert bruxellois, Philippe Jordan et ses Weiner Symphoniker étaient de passage à Paris, également accompagnés par la pianiste Khatia Buniatishvili. Si le programme y était complètement renouvelé, le découpage restait similaire et le bis conclusif identique pour un résultat final globalement superbe. Il faut dire que la soirée ne pouvait mieux commencer avec ce ...
Philippe Jordan WS

Jordan renouvelle la « Pathétique »

Le chef d’orchestre Philippe Jordan parvient à s’imposer dans une lecture vivifiante de la Symphonie Pathétique.  Philippe Jordan inaugure  son mandat de Directeur musical du Symphonique de Vienne avec un premier enregistrement à la tête de ses forces musicales autrichiennes. Cette gravure est dédiée à la symphonie Pathétique de Tchaïkovski, rien moins ! C’est un choix délicat pour un chef que l’on associe plus au répertoire lyrique qu’aux tourments de l’âme ...
carlos kleiber mahler Ws

Mahler par Kleiber à Vienne

Le Chant de la Terre dirigé par Carlos Kleiber connaît ici sa première parution officielle et définitive. Cette captation du Chant de la Terre, avec l'Orchestre Symphonique de Vienne, en 1967, est un morceau d’Histoire. C’est en effet la seule fois que le génial Carlos Kleiber se confrontait à une partition du compositeur. Par ailleurs, ce témoignage rend compte des débuts de la reconnaissance autrichienne de Mahler et son entrée ...
Philippe Jordan

Philippe Jordan et ses viennois

Philippe Jordan inaugure, par une tournée, sa prise de fonction à la tête des Wiener Symphoniker. Second orchestre viennois, l'Orchestre Symphonique de Vienne souffre, du moins à l’échelle internationale, de l’ombre de son légendaire et médiatique confrère du Philharmonique de Vienne qui truste les tournées de prestige et les diffusions audiovisuelles. Fondé en 1900, il peut pourtant se prévaloir d’une histoire à faire pâlir nombre de phalanges internationales ! Il a donné ...
CD_WS_Mahler6_Luisi

Fabio Luisi dirige la Symphonie n°6 de Mahler

Alors qu'il passera le témoin des Wiener Symphoniker à Philippe Jordan en 2014, Fabio Luisi et son orchestre cèdent à l'édition d'enregistrements sous le label de l'orchestre, avec deux symphonies de Mahler, la Première et la Sixième qui nous intéresse plus particulièrement ici. Enregistrée live en 2011 au Musikverein de Vienne, cette longue et puissante symphonie de près d'une heure vingt-cinq minutes vient donc s'ajouter aux nombreuses versions existantes, dont ...
CD_WS_Brahms1_Celibidache

Celibidache époque « classique » joue Brahms

En 1952, date de cet enregistrement live publié sous son propre label par le l'Orchestre Symphonique de Vienne (Wiener Symphoniker), Sergio Celibidache venait de rendre officiellement la baguette du Philharmonique de Berlin à Wilhelm Furtwängler, et assurait bien des engagements avec d'autres orchestres comme ici, à la tête du Symphonique viennois dont le chef titulaire n'était autre qu'Herbert von Karajan, rival finalement victorieux du Roumain à la succession de Furtwängler ...
mahler chung

Mahler, encore et toujours, à Vienne, Anvers et Séoul

Directeur musical de Symphonique de Vienne depuis 2005, Fabio Luisi a beau être une baguette courue des grands orchestres, il n’en reste pas moins un chef passable et peu intéressant dans le répertoire symphonique de la fin du XIXe siècle (on pense à ses Strauss luxueux mais creux avec la Staatskapelle de Dresde pour Sony). Prélude à une intégrale, cette lecture de la Symphonie n°1 marque aussi les débuts du ...
mahler

Mahler : une épopée discographique, des pionniers à la reconnaissance

La fin des célébrations autour de Gustav Mahler est une bonne occasion d’évoquer la discographie ses symphonies. Au fil des ans et des évolutions des goûts du public, le nombre de disque Mahler n’a jamais cessé de croître et il atteint désormais des sommets assez vertigineux ! Tant est si bien que l’on peine à croire la timidité des enregistrements dans les années 1950-1960. En dépit de la crise du ...
Mahler

Wunderlich, Fischer-Dieskau, Krips : un concentré de magie viennoise pour Mahler

Et pourtant, même si elle ne vient combler aucun « trou » discographique à proprement parler, cette splendide gravure, rendue pour la première fois accessible au grand public, s’avèrera indispensable pour l’auditeur. Reflet d’un concert donné au Musikverein en juin 1964, elle donne une idée éclatante de ce qu’a été l’incroyable niveau artistique et musical à Vienne dans les années 1950 et 1960. Wunderlich tout d’abord, dont l’instrument essentiellement lyrique est tout ...
helene_grimaud_vienne_062011_vign

Vienne, Hélène Grimaud pleine de grâce dans Ravel

Invitée à se produire avec un Orchestre Symphonique de Vienne placé pour la première fois sous la direction du Norvégien Eivind Gullberg Jensen, Hélène Grimaud aura plus que rempli sa part du contrat. Après Träume, poème symphonique de Prokofiev, et avant la Symphonie n°2 de Rachmaninov, elle se surpasse dans le Concerto en sol de Ravel. Dans cette œuvre exemplaire de concision, déjà enregistrée par elle chez Erato, on la trouve ...
La passagère de Weinberg, l’opéra clandestin

La passagère de Weinberg, l’opéra clandestin

Un an avant sa mort, en 1974, Chostakovitch s’enflammait pour la Passagère de Mieczyslaw Weinberg, «écrit avec le sang du cœur» et dont il considérait que le sujet était d’une «extrême actualité». Dans le bonus du DVD réalisé en 2010, le chef Vladimir Fedoseyev donne avec un maître sens du sous-entendu, la raison pour laquelle le Bolchoï n’a jamais monté l’opéra de Weinberg : il ne convient pas «musicalement». Composé en ...
Hans Richter-Haaser, un pianiste allemand à ne pas oublier

Hans Richter-Haaser, un pianiste allemand à ne pas oublier

Le très grand pianiste allemand Hans Richter-Haaser (1912-1980) fait partie de ces musiciens que notre époque aurait tendance à sous-estimer, sinon oublier, car il n’avait guère le culte du vedettariat, ce qui évidemment au niveau renommée le mit, même de son vivant, en deçà d’autres pianistes pourtant moins subtils que lui. Natif de Dresde, il débuta sa carrière de musicien à l’âge de 16 ans, acquérant progressivement un bagage impressionnant de ...
L’étonnant et inattendu Schumann de Fabio Luisi

L’étonnant et inattendu Schumann de Fabio Luisi

Courtisé par les grandes formations et opéras, le chef italien Fabio Luisi nous a toujours semblé plus correspondre au «solide routier» qu’au démiurge des podiums ! Aucun de ses disques symphoniques, très probes au demeurant, enregistrés lors de ses années à Genève et Dresde, ne peuvent être considérées comme des grandes références. On n’attendait donc pas grand chose de ce coffret Robert Schumann, capté en concert. Quelle erreur ! Dans une optique plus ...
Bruckner par Volkmar Andreae

Anton Bruckner par Volkmar Andreae

Music&Arts édite un coffret passionnant, reflet d’un temps où Anton Bruckner était mené promptement, de manière altière et conquérante ! Bien oublié de notre époque, le chef d’orchestre suisse Volkmar Andreae était de ces brucknériens de la haute-époque : les Oswald Kabasta, Sigmund Von Hausseger ou Hermann Abendroth ; artistes qui emportaient les symphonies de Bruckner dans un maelström orchestral déchaînant les ouragans les plus inconcevables. Ce Bruckner prend sa source dans Beethoven, Brahms ...
Le meilleur casting pour… rien !

Le meilleur casting pour… rien !

Une belle partition, une musique très souvent sublime, un texte sensible, une histoire magnifique, le meilleur cast vocal féminin actuel, un moment privilégié de la production discographique (depuis l’incandescente version d’Edita Gruberova et d’Agnes Baltsa avec un Riccardo Muti en grande forme du Covent Garden en 1986, la discographie de cet opéra n’avait accouché que d’une pâle version de l’œuvre bellinienne avec une Eva Mei et une Vesselina Kasarova trop ...
Enterrement définitif pour un Requiem  bien inutile ...

Enterrement définitif pour un Requiem bien inutile…

Orfeo fait un très imposant travail de diffusion d’enregistrements pris sur le vif en puisant dans les archives radiophoniques. Le catalogue contient de nombreux témoignages inestimables, parfois d’artistes scandaleusement délaissés par les majors. Le malaise devant ce coffret est donc extrême. En trois mots : à fuir absolument. Karajan a largement enregistré ce Requiem de Verdi, œuvre qu’il affectionnait particulièrement. Il existe plusieurs versions audio et vidéo dirigées par lui avec des ...
Pour une nouvelle lecture de Trovatore

Pour une nouvelle lecture de Trovatore

Il Trovatore, d’après El Trobador de Garzia Gutierrez est le deuxième opéra de la trilogie verdienne, dite populaire qui comprend Rigoletto et Traviata. Le livret est le fruit d’un travail de Cammarano et de Leone Emanuele Bardare, qui à la mort du précieux collaborateur de Verdi, se charge de le remanier afin de le faire passer la censure autrichienne. C’est pourquoi apparemment il manque d’unité et de clarté. ...
capriccio_usher-300x4691

La résurrection de la maison Usher

Il était une fois une petite étudiante en musique, dans un conservatoire de banlieue. Il lui arrivait parfois, pour meubler les trous entre le cours de chant et le cours de solfège, d’emprunter une partition et de la lire. C’est ainsi qu’elle tomba amoureuse de Pelleas et Mélisande, sans même l’avoir jamais entendu. Le hasard faisait bien les choses, cette année là, l’œuvre était donnée à l’Opéra de Paris. La ...
Le phénomène Anja Harteros II

Le phénomène Anja Harteros II

Lors de notre commentaire d’un enregistrement munichois de La Traviata, nous constations le charisme et la beauté du chant de la jeune soprano allemande Anja Harteros. Lauréate du Concours international de chant de Cardiff en 1999, la chanteuse semble lancée vers d’irrésistibles sommets. Travailleuse acharnée, elle assura en 2004 pas moins de quatre prises de rôles rien qu’au Staatsoper de Munich, et dans des rôles imposants : Desdemona, Arabella, Alice ...