À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Francesco Cera revisite harmonieusement d’Anglebert

Plus de détails

Jean-Henry d’Anglebert (1629-1691) : Intégrale de l’oeuvre pour clavecin. Francesco Cera sur un clavecin Roberto Livi, Pesaro 2006, d’après Vincent Tibaud 1691 (Paris, musée de la musique). 3 CD Brilliant Classics 94793. Code barre 5028421947938. Enregistré du 29 au 31 mai 2013 au Palazzo Cagnano à Laureana Cilento, Italie. Livret en anglais.

 

danglebert_cera_brilliantAprès diverses versions déjà remarquées et enregistrées par de grands clavecinistes comme Scott Ross, Christophe Rousset ou d’autres célèbres spécialistes, l’excellent propose en trois CDs, l’intégrale de l’œuvre pour clavecin de d’Anglebert sur une magnifique copie du fameux de Toulouse daté de 1691.

Haut représentant des compositeurs français du XVII° siècle pour le clavier, Jean-Henry d’Anglebert ne cesse de nous éblouir encore de nos jours. Il nous rappelle les climats mélancoliques d’un Louis Couperin, ou d’un Froberger, et plus festifs aussi, avec quelques transcriptions choisies d’opéras de son ami Jean-Baptiste Lully. Elève de Champion de Chambonnières, il s’inscrit dans cette tradition savante de l’écriture pour le clavier en plein XVII° siècle. Il cultive avec beaucoup de savoir le Prélude non mesuré, la suite de danses, et s’adonne à la transcription qui lui sert parfois de modèles pour ses propres compositions, comme ces enivrantes Chaconnes et Passacailles.

Quelques thèmes récurrents comme les fameuses Folies d’Espagne montrent un art raffiné de la variation, ou des pièces de caractère comme les Tombeaux qui viennent enrichir un livre de clavecin paru en 1689. Il rajoute aussi pour l’orgue cinq fugues sur un thème original et un quatuor.

Cette intégrale du livre de clavecin se place au sommet par la qualité d’interprétation de , rompu au style baroque. Son toucher est vivant, détaillé et profond à la fois ce qui révèle tous les mystères et les splendeurs de cette musique. Le clavecin utilisé est une copie réalisée par Roberto Livi en 2006, d’après le dernier des trois exemplaires connus du facteur toulousain daté de 1691. Grâce à une captation très soignée, le son de répand, enrobant et profond, préservant toute l’intériorité du discours.

Cette version ainsi présentée est l’une des plus séduisante consacrée à cet auteur, idéale pour mieux connaitre un auteur encore assez méconnu.

Plus de détails

Jean-Henry d’Anglebert (1629-1691) : Intégrale de l’oeuvre pour clavecin. Francesco Cera sur un clavecin Roberto Livi, Pesaro 2006, d’après Vincent Tibaud 1691 (Paris, musée de la musique). 3 CD Brilliant Classics 94793. Code barre 5028421947938. Enregistré du 29 au 31 mai 2013 au Palazzo Cagnano à Laureana Cilento, Italie. Livret en anglais.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.