À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Marcel Dupré du profane au sacré

Plus de détails

Marcel Dupré (1886-1971) : Quinze versets pour les Vêpres du commun des fêtes de la Sainte-Vierge ; cinq antiennes ; hymne Ave Maris Stella ; Cortège et litanie op. 19 ; Pastorale op.27/3 ; Carillon op. 27/4 ; Magnificat. Vincent Genvrin à l’orgue Mutin-Cavaillé-Coll de la collégiale Saint-Pierre de Douai. 1 CD Hortus 709, volume 9 de la collection Les musiciens de la grande guerre. Code barre 3487720007095. Enregistré en 2014. Livret bilingue français anglais. Durée totale : 58’35 ».

Marcel Dupré (1886-1971) : Vêpres du Saint Nom de Marie. Plain chant grégorien agrémenté des pièces d’orgue de Marcel Dupré du CD Hortus 709. Schola Sainte-Cécile, direction Henri Adam de Villiers. Thomas Ospital à l’orgue de chœur Merklin 1856 et Vincent Genvrin au grand orgue Mutin-Cavaillé-Coll 1922 de la collégiale Saint-Pierre de Douai. 1 CD Hortus 116. Code barre 348772000116. Enregistré en 2014. Livret bilingue français anglais. Durée totale 77’19 ».

 

dupré_vepres_hortus Le label Hortus présente les Vêpres de tout à tour en version intégrale chœur grégorien et orgue, et en version orgue solo.

L’histoire de la genèse des Vêpres de n’est pas banale : Le 15 Août 1919, , jeune organiste alors suppléant de Louis Vierne à l’orgue de Notre-Dame de Paris improvise lors des Vêpres. Dans la foule anonyme, un amateur mélomane est ébloui par la musique qui se dégage de cette cérémonie. Peu de temps plus tard, reçoit une lettre d’un certain Claude Johnson, alors directeur de la firme Rolls-Royce. Il lui demandait de noter en partition les improvisations entendues à Paris. Ainsi naquit les 15 versets op. 18 dédiés au commun des fêtes de la Vierge Marie.

On retrouve dans cette œuvre tous ce qui rythme une cérémonie de Vêpres : Psaumes, hymnes, Magnificat. Dupré arrive miraculeusement à allier le passé, le présent et l’avenir, puisant son inspiration dans la grande tradition grégorienne, l’adaptant aux habitudes du temps, bien changeantes, sans renier pour autant son propre langage harmonique. Le disque « orgue seul » aborde un aspect plus en situation de concert, comme souvent cette œuvre est proposée au public ; l’autre CD avec la participation d’un chœur replace l’œuvre dans son contexte liturgique. Il apparait du coup une musique polyvalente, du profane au sacré, du concert à l’office.

L’orgue Mutin-Cavaillé-Coll de la Collégiale Saint-Pierre de Douai rend à merveille cette musique grâce à des couleurs, des espaces et des équilibres comme on aimerait souvent en entendre. Il est vrai que est un expert en la matière et restitue cette œuvre dans toute sa dimension et sa force. La Schola Sainte-Cécile dirigée par Henri Adam de Villiers, propose un chant grégorien chaleureux et coloré, soutenu discrètement mais efficacement à l’orgue de chœur par Thomas Ospital.

Eléments marquants de cette excellente collection, ces deux volumes consacrés à Marcel Dupré apportent une approche probable et convaincante, et nous permettent au passage d’apprécier un orgue exceptionnel de Charles Mutin, digne successeur d’Aristide Cavaillé-Coll.

Plus de détails

Marcel Dupré (1886-1971) : Quinze versets pour les Vêpres du commun des fêtes de la Sainte-Vierge ; cinq antiennes ; hymne Ave Maris Stella ; Cortège et litanie op. 19 ; Pastorale op.27/3 ; Carillon op. 27/4 ; Magnificat. Vincent Genvrin à l’orgue Mutin-Cavaillé-Coll de la collégiale Saint-Pierre de Douai. 1 CD Hortus 709, volume 9 de la collection Les musiciens de la grande guerre. Code barre 3487720007095. Enregistré en 2014. Livret bilingue français anglais. Durée totale : 58’35 ».

Marcel Dupré (1886-1971) : Vêpres du Saint Nom de Marie. Plain chant grégorien agrémenté des pièces d’orgue de Marcel Dupré du CD Hortus 709. Schola Sainte-Cécile, direction Henri Adam de Villiers. Thomas Ospital à l’orgue de chœur Merklin 1856 et Vincent Genvrin au grand orgue Mutin-Cavaillé-Coll 1922 de la collégiale Saint-Pierre de Douai. 1 CD Hortus 116. Code barre 348772000116. Enregistré en 2014. Livret bilingue français anglais. Durée totale 77’19 ».

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.