À emporter, CD, Musique d'ensemble

Voyage oriental en compagnie de l’Ensemble de Zurich

Plus de détails

Sergei Bortkiewicz (1877-1952 : Cinq Mélodies issues des « Mille et une nuits », op. 37 ; Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) : Shéhérazade, op. 35 ; Aram Khatchatourian (1903-1978) : Trio pour clarinette, violon et piano. Zurich ensemble : Fabio Di Càsola, clarinette ; Kamilla Schatz, violon ; Pi-Chin Chien, violoncelle ; Benjamin Engeli, piano. 1 CD Paladino music. Réf. : pm 0036, code barre : 9120040731007. Enregistrement réalisé du 1er au 3 août 2013 au Studio DRS de Zurich (Suisse). Notice bilingue : anglais-allemand. Durée : 71’21

 

Zurich_ensebkeLa musique orientale ou orientalisante a souvent inspiré les compositeurs est-européens et surtout « russes ». Le nous propose une belle ballade musicale.

Les multiples potentialités de l’orchestre symphonique ont servi avantageusement ces partitions épiques et rhapsodiques, rêveuses et voluptueuses. Mais le plaisir de la musique de chambre justifie et impose des effectifs moins fournis et surtout facilite tant la fréquence des exécutions que le recrutement des auditeurs à une certaine époque du moins.

L’œuvre d’, russe d’origine arménienne, fourmille de sonorités chaleureuses et de rythmes entraînants puisés dans le folklore, tout particulièrement appréciés dans ses musiques de ballets (Gayanehet sa célèbre Danse du sabre, Spartacus) et ses concertos mais pas uniquement ainsi que le confirme une grande partie de son catalogue. Son Trio pour clarinette, violon et piano (1932) repose sur des thèmes populaires reliant les trois mouvements, remarquables par leur abondance d’idées, de mélodies et de rythmes. Les deux autres partitions apparaissent ici sous forme d’arrangements très bien réalisés permettant aux quatre membres de l’Ensemble de Zurich d’exposer leur technicité de premier plan et leur fidèle compréhension des partitions originales. On reconnaîtra sans peine la typique Shéhérazade de Rimsky-Korsakov, initialement une suite symphonique créée à Saint-Pétersbourg le 3 novembre 1888, avec ses multiples thèmes évocateurs et entremêlés. Passer du grand orchestre au quatuor pour clarinette, violon, violoncelle et piano exige pour l’auditeur un réel effort d’adaptation tant le tissu sonore obtenu peut sembler tenu et diaphane. Mais à aucun moment on ne s’évade du cours bien connu et familier de cette musique ardente et généreuse. Moins connue, la musique d’un autre maître russe d’origine ukrainienne ayant vécu essentiellement en terre germanique, pianiste et compositeur intéressant, élève de Liadov au Conservatoire de Saint-Pétersbourg dont on découvre un arrangement des Cinq Mélodies issues des Mille et une Nuits dont les sources se situent surtout dans le folklore russe mais aussi chez Chopin, Rachmaninov, Tchaïkovski sans oublier Liszt.

L’Ensemble de Zurich, fondé en 2012, se compose de quatre solistes suisses renommés. Il défend fort habilement ces trois partitions regroupées sous le titre générique de « Shéhérazade ». Une interprétation soignée qui sûrement ravira les amateurs.

Plus de détails

Sergei Bortkiewicz (1877-1952 : Cinq Mélodies issues des « Mille et une nuits », op. 37 ; Nikolaï Rimski-Korsakov (1844-1908) : Shéhérazade, op. 35 ; Aram Khatchatourian (1903-1978) : Trio pour clarinette, violon et piano. Zurich ensemble : Fabio Di Càsola, clarinette ; Kamilla Schatz, violon ; Pi-Chin Chien, violoncelle ; Benjamin Engeli, piano. 1 CD Paladino music. Réf. : pm 0036, code barre : 9120040731007. Enregistrement réalisé du 1er au 3 août 2013 au Studio DRS de Zurich (Suisse). Notice bilingue : anglais-allemand. Durée : 71’21

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.