Laborde au féminin

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Jean-Benjamin de Laborde (1724-1794) : extraits des Trois recueils de chansons avec accompagnement de harpe, de violon et de clavecin. Francesco Petrini (1744-1819) : sonate III pour harpe seule op. XVI. Jean-Philippe Rameau (1683-1764) : Deuxième concert. Jean-Baptiste Forqueray (1699-1782) : première suite en ré mineur pour clavecin. Maïlys de Villoutreys (soprano). Trio Dauphine. 1CD Évidence. Enregistré en septembre 2014. Livret bilingue (français-anglais). Durée : 72’

 

EVCD008-Trio-Dauphine-2400-1024x1024 et le  : deux belles découvertes à savourer sans modération.

Certains mélomanes connaissent le nom de Laborde. Porté par plusieurs personnages évoluant dans l’univers de la musique au XVIIIème siècle, ce patronyme a donné lieu à confusion. Mais , lui, a bien laissé trois recueils de chansons, plus à destination des salons que de la rue. Le y a puisé une quinzaine de petits bijoux que chante avec délicatesse. On se laisse porter par ces petits récits, charmants, amoureux. Les mots sont sculptés, les notes sont veloutées. Le trio d’instruments n’est pas en reste. Précision, musicalité, homogénéité, que du bon travail. Le tout bien servi par une prise de son de grande qualité, sensible, en particulier, sur la harpe.

Ce disque, au féminin, mérite une écoute au calme. Il restitue une beauté paisible et offre une détente en musique, précieuse en ces temps bien agités.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.