Petrassi, orchestral et vocal

À emporter, CD, Musique d'ensemble, Musique symphonique

Goffedro Petrassi (1904-2003) : Partita pour orchestre ; Quattro Inni Sacri ; Noche oscura ; Coro di morti. Giorgio Berrugi, ténor ; Vasily Ladyuk, baryton ; Coro Teatro Regio Torino ; Orchestre du Teatro Regio Torino, direction : Gianandrea Noseda. 1 CD Chandos. Référence CHAN 10840. Enregistré en 2013 et 2014. Notice de présentation en : anglais, allemand, français et italien. Durée : 69’29.

 

petrassi 2 noseda chandosLa série Musica Italiana menée sous la baguette de pour le label Chandos nous propose un second album dédié à l’œuvre du trop oublié .

Ce disque s’ouvre avec la Partita pour orchestre, l’une de ses très rares partitions à subsister au répertoire. Composée à l’orée des années 1930, elle propose un caractère virtuose, orchestralement brillant et teinté d’un néo-classicisme tout latin oscillant entre le brio d’un Stravinsky et la science instrumentale d’un Ravel.

Le Coro di Morti fut écrit alors que l’Italie fasciste entrait en guerre, en juin 1940, on y sent la lourdeur du climat historique dans ses tons graves et ses teintes lourdes. Composé pour chœur d’hommes, trois pianos, cuivres, contrebasses et percussions, il compte aussi au rang des rares œuvres de Petrassi encore à l’affiche des concerts. Comme le souligne la notice de présentation, il s’agit de l’un de ses chefs d’œuvres par la richesse de ses textures et sa force dramatique.

Petrassi était à son affaire avec la musique vocale, les Quattro Inni Sacri et  Noche oscura proposées en complément témoignent de la maturité de son style.

est, comme toujours, à son aise, autant dans la virtuosité orchestrale de la Partita, que dans le recueillement des partitions chorales. Ses forces piémontaises s’avèrent exemplaires et elles sont magnifiées parla prise de son généreuse dans la restitution des timbres.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.