À emporter, CD, Musique de chambre et récital

La résurrection de l’orgue de Sainte-Catherine de Hambourg

Plus de détails

Jacob Praetorius (1586-1651) : Was kann uns kommen an für Not (4 versets) ; Johann Adam Reincken (1643-1722) : Choralphantasia « An Wasserflüssen Babylon » ; Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Von Gott will ich nicht lassen BWV 658 ; Fantasia super « Komm heiliger Geist » BWV 651 ; Sietze de Vries (1973) : Partita improvisée sur le Psaume 86 (6 versets). Sietze de Vries à l’orgue de l’église Sainte-Catherine de Hambourg (Allemagne). 1 CD Fugue State Records JSBH011214. Code barre : 0639767628204. Enregistré à Hambourg les 14 et 15 mai 2014. Livret trilingue (français, hollandais, allemand). Durée totale : 79’37 »

 

vries_hamburg_fuguestate

Détruit lors des bombardements de Hambourg en 1945, l’orgue mythique de l’église Saint-Catherine a été reconstitué à neuf, intégrant quelques éléments anciens miraculeusement sauvés. fait rutiler l’instrument de mille feux au travers d’un répertoire adéquat et d’improvisations hors pair.

Hambourg, ville hanséatique, capitale des orgues, fut lourdement éprouvée lors de bombardements à la fin de la dernière guerre mondiale. De vieilles photos nous montrent l’orgue monumental disparu de Saint-Catherine avec son petit escalier légendaire et qui fut en son temps à la fois l’orgue de Heinrich Scheidemann, puis de Johann Adam Reincken. Le jeune Bach Bach rencontra à cet orgue le vieux maître, qui le félicita chaleureusement pour ses improvisations sur le vieux choral des Fleuves de Babylone.

Grâce à une volonté acharnée de toute une équipe de passionnés, l’idée de restituer cet orgue dans l’église restaurée a pris corps peu à peu. L’entreprise fut confiée à la firme hollandaise Flentrop, qui, récupérant au passage quelques parties de l’orgue mise à l’abri avant la fin de la guerre, restitua l’état de l’instrument au début du XVIII° siècle. Le résultat est enthousiasmant. Bénéficiant des dernières connaissances acquises en matière de restauration d’orgues anciens, le facteur offre au monde un instrument d’une totale exception. Complément harmonieux du grand Schnitger de Saint-Jacques, l’orgue de Sainte-Catherine, grand quatre claviers de soixante jeux, est le témoin idéal pour traduire la musique flamboyante de son temps.

, organiste hollandais au talent sans limites, propose un programme varié depuis les origines de la polyphonie allemande, avec un choral en quatre versets de . On entend là toute la pompe hanséatique, avec en particulier ce grand « Organo pleno » et son anche de pédale en 32 pieds qui avait tant impressionné le jeune Bach. Vient ensuite le grand choral-fantaisie sur le fameux thème des Fleuves de Babylone, grande improvisation écrite de Reincken de plus de vingt minutes se terminant en gloire sur le choral déclamé. Après deux chorals de Bach très contrastés, propose des improvisations en six versets sur le Psaume 86 pendant plus de 33 minutes. Doté d’un don privilégié, l’organiste joue tour à tour dans divers styles se rapportant à l’époque depuis les anciens comme Scheidemann, Bach lui-même, et un regard vers ses élèves : on pense à Krebs, ou Homilius.

Le résultat est grandiose et à la hauteur même de l’exubérance de l’orgue. Une alchimie savante mais qui va droit au cœur et émeut spontanément. On aura plaisir d’ailleurs à retrouver cet artiste sur d’autres CD ou sur la toile, bavard à souhait dans un exercice de style extraordinairement maîtrisé et qui fait mouche. Ce disque déjà, est une excellente démonstration de son immense talent.

Plus de détails

Jacob Praetorius (1586-1651) : Was kann uns kommen an für Not (4 versets) ; Johann Adam Reincken (1643-1722) : Choralphantasia « An Wasserflüssen Babylon » ; Johann Sebastian Bach (1685-1750) : Von Gott will ich nicht lassen BWV 658 ; Fantasia super « Komm heiliger Geist » BWV 651 ; Sietze de Vries (1973) : Partita improvisée sur le Psaume 86 (6 versets). Sietze de Vries à l’orgue de l’église Sainte-Catherine de Hambourg (Allemagne). 1 CD Fugue State Records JSBH011214. Code barre : 0639767628204. Enregistré à Hambourg les 14 et 15 mai 2014. Livret trilingue (français, hollandais, allemand). Durée totale : 79’37 »

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.