Flash info

Le compositeur Hélios Azoulay veut ressusciter un opéra inachevé de Viktor Ullmann

 

Le compositeur autrichien est mort à Auschwitz en 1944, il venait d’achever le livret d’un opéra consacré à Jeanne d’Arc : Le 30 mai 1431. Ce texte inédit (sans musique car Ullman n’a eu le temps que de composer deux pages pour piano) a été retrouvé et traduit pour la première fois par le compositeur Hélios Azoulay et édité au sein de son dernier livre : L’enfer aussi a son orchestre.

Spécialiste et interprète de la musique dans les camps de concentration, a le projet de faire revivre cette œuvre, sans composer à la manière de Viktor Ullman ni en faire un opéra, mais sous la forme d’une pièce pour récitant, avec voix de femme (Jeanne d’Arc) et quatuor à cordes et piano d’une durée d’environ 50 minutes. Pour la réalisation de ce projet artistique et historique et son viennent de lancer une souscription en ligne.

 

 

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.