Flash info

Le Concert de la Loge Olympique n’a pas obtenu l’autorisation du Comité olympique

 

Olympique espérait encore pouvoir obtenir l’autorisation du Comité National Olympique et Sportif Français (CNOSF) afin de pouvoir utiliser le mot « olympique ». Après de nombreuses semaines d’attente et échanges entre avocats, il n’en sera rien.
Cette décision du CNOSF est qualifiée d’
« affligeante et arbitraire » par l’orchestre qui a n’a pas les moyens financiers d’aller à un procès contre le comité olympique. L’orchestre doit donc raccourcir son nom qui devient «  » mais il souligne, dans un communiqué, que « L’important n’est pas de gagner, mais de… jouer! ».

 

 

 

Le Concert de la Loge Olympique contraint de changer de nom par le Comité National Olympique et Sportif Français

 
Mots-clefs de cet article
  • RS

    Non seulement la décision en cause est on ne peut plus arbitraire – pourquoi un orchestre classique devrait-il se soumettre à un club sportif, aussi bourré de pognon soit-il? –, mais elle est insensée: le terme «olympique» est – disons, pour faire simple – polysémique. Il n’est, historiquement parlant, pas exclusivement attaché à des Jeux réinstaurés (si ma mémoire est bonne) en 1896. À quand un procès au Théâtre olympique de Vicence dessiné par Palladio? Et pourquoi ne pas débaptiser jusqu’au mont Olympe?

  • Martin Antoine

    La connerie est en marche et rien que de faire un procès à cet ensemble était une décision incompréhensible .

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.