Banniere-clefsResMu728-90

L’indéterminé et l’inattendu avec John Cage et Pascale Berthelot

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

John Cage (1912-1992) : Music for piano 4-84 overlapped. Pascale Berthelot, piano. 1 CD Cuicatl- Yan. Enregistrement aux studios La Buissonne en 2017. Notice bilingue (français / anglais). Durée : 64:00

 

Music-for-Piano-4-84-OverlappedLorsqu’on déplie la feuille qui tient lieu de notice dans ce nouvel album, c’est un dessin de Philippe Thouvenot qui s’offre au regard, image poétique en lien avec Music for Piano de dont le relevé graphique est donné au verso. Dans la version inédite qu’elle propose, la pianiste ajoute du hasard à l’indétermination.

Dans Music for piano (1952-62), l’écriture a été suggérée par les imperfections, taches et autres aspérités du papier sur lequel Cage travaillait. Les opérations de tirage du Yi-King ont décidé du reste. Ainsi, Cage envisageait-il la composition, laissant les sons « être ce qu’ils sont », hors toute volonté interventionniste. Il suggérait également que les quatre-vingts pièces de Music for piano pussent être entendues simultanément.

Dans l’enregistrement, elles sont réparties en cinq groupes hétérogènes, les cinq strates colorées du graphique, en un certain ordre superposés puis enregistrés par la pianiste en re-recording (overlapped). Pour une raison qui nous échappe – le hasard a ses mystères – seule la vingtième pièce doit être isolée et figure donc en tête de cette suite : sons mats ou faisceaux de résonance, impacts bruités, jeu sur le clavier et dans les cordes, geste délicat ou brutal, couleurs sombres ou diamantines, sons distordus ou filtrés, autant d’événements sonores quasi aléatoires qui cohabitent et s’articulent au sein d’une polyphonie flottante, étrange autant qu’inattendue. C’est le total sonore qui semble advenir sous les doigts de , tout ce que l’oreille peut entendre pour s’en délecter, invitant à une écoute aigüe autant qu’immersive.

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.