Flash info

Une danseuse de l’Opéra modèle du tableau L’Origine du monde

 

Dans L’origine du monde, vie du modèle, un livre à paraître le 4 octobre aux Editions Phébus, Claude Schopp révèle le nom et le visage du modèle de Gustave Courbet pour son célèbre tableau « L’origine du monde » peint en 1866. Il s’agit de Constance Queniaux, ancienne danseuse du Ballet de l’Opéra de Paris, évoquée dans la correspondance entre George Sand et Alexandre Dumas fils, dont Claude Schopp est un spécialiste.

À l’époque du tableau, la jeune femme âgée de 34 ans ne dansait plus à l’Opéra depuis plusieurs années et était devenue la maîtresse de Khalil-Bey, premier propriétaire du tableau. Il faudra attendre le 16 octobre pour découvrir le visage de Constance Queniaux dans une exposition consacrée au photographe Nadar à la Bibliothèque nationale de France. (DG)

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.