À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Flamboyants et généreux Trios avec piano de Dvořák par le Trio Mori

Plus de détails

Antonín Dvořák (1841-1904) : Trio avec piano en fa mineur, op. 65 ; Trio avec piano en mi mineur « Dumky » op. 90. Mori Trio. 1 CD Hänssler Classics HC 17072. Enregistrement réalisé église Immanuel, Wuppertal (Allemagne), du 20 au 22 octobre 2017. Notice bilingue : allemand et anglais. Durée : 71:34

 

dvorak_mori_trioIl faut s’incliner devant la beauté de cette interprétation des Trios avec piano op. 65 et 90 d’.

Le , une affaire de famille, se compose des deux sœurs Mori, d’origine japonaise, Asa, pianiste et Aiki, violoncelliste ; cette dernière est l’épouse du violoniste allemand . Trois musiciens du plus haut niveau technique et d’une rare inspiration interprétative. Ensemble, ils nous offrent un premier et mémorable enregistrement avec deux œuvres très aimées de Dvořák.

Le Trio pour piano et cordes en fa mineur écrit entre février et mai 1883 porte les traces d’une douleur profonde : la mère du compositeur était décédée quelques mois auparavant. Sur un plan musical, il fut impressionné et influencé par la découverte du Trio en ut de Johannes Brahms ainsi que par le Quintette avec piano op. 34 du maître allemand. Les trois Allegros de l’opus 65 reçoivent une lecture tour à tour enjouée, franche, presque agreste, toujours d’une tenue exemplaire que l’on retrouve dans le troisième mouvement, Poco Adagio, centre émotionnel de l’œuvre, avec sa splendide cantilène initiale et son second sujet mélodique et fataliste.

Sept ans plus tard, en novembre 1890, Dvořák commençait à composer son dernier Trio avec piano sous-titré « Dumky », une des partitions les plus glorieuses de toute la littérature musicale occidentale. Le excelle à en reproduire le climat rêveur et le lyrisme exacerbé, à en souligner les passages mélancoliques avec délicatesse et à donner aux sections agitées le brio qu’elles exigent. Il en illustre à tout moment les climats  raffinés et changeants. Les six illustres dumky (dumka au singulier, originaire d’Ukraine), tiennent lieu d’ossature au Trio et alimentent généralement le cours musical d’un Dvořák visiblement  enflammé et ensoleillé.

Pour cette musique délicieuse, toujours sereine et ensorcelante, le Trio Mori est digne de figurer en bonne place aux côtés du Trio Ax-Kim-Ma (MK, 1987), du Beaux-Arts Trio (Philips, 1970)  et du Trio Suk (Supraphon, 1978).

Plus de détails

Antonín Dvořák (1841-1904) : Trio avec piano en fa mineur, op. 65 ; Trio avec piano en mi mineur « Dumky » op. 90. Mori Trio. 1 CD Hänssler Classics HC 17072. Enregistrement réalisé église Immanuel, Wuppertal (Allemagne), du 20 au 22 octobre 2017. Notice bilingue : allemand et anglais. Durée : 71:34

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.