Flash info

Les grands pneus de… l’Opéra de Paris

 

En 2019, l’Opéra national de Paris célèbre son 350e anniversaire et les 30 ans de l’Opéra Bastille.

Pour marquer le coup, l’institution musicale parisienne a passé commande à l’artiste plasticien Claude Lévêque de plusieurs dispositifs baptisés « Saturnales ». À l’Opéra Garnier d’une part, deux pneus géants dorés disposés de part et d’autre du grand escalier, et l’installation de néons inclinés diffusant une lumière bleutée dans la Rotonde qui se reflète dans les miroirs. D’autre part, une installation extérieure en acier avec des tubes LED sur le toit de l’Opéra Bastille, qui s’intègre plus naturellement au site.

Mais contrairement au plafond de , qui remplaça définitivement celui de Jules Lenepveu en 1964, plafond qui ne choque plus personne, ces installations de Claude Lévêque sont provisoires et seront uniquement exposées pendant l’année anniversaire. (JBdLT)

(Visited 649 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.