Trios avec piano de Korngold et Zemlinsky par le Stefan Zweig Trio

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Erich Wolfgang Korngold (1897-1957) : Trio pour piano, violon et violoncelle en ré majeur op. 1 ; Alexander von Zemlinsky (1871-1942) : Trio pour piano, violon et violoncelle en ré mineur op. 3. Stefan Zweig Trio. 1 CD Ars Produktion. Enregistré en mai 2018 au Kulturzentrum Immanuel de Wuppertal. Notice bilingue : allemand et anglais. Durée : 60:05

 

KORNGOLD-ZEMLINSKY-Stefan Zweig trio-arsDeux compositeurs autrichiens dans leurs œuvres de jeunesse pour trio avec piano reçoivent une magnifique interprétation par le .

Les auditeurs qui assistèrent à la création du Trio avec piano en ré majeur (op. 1) d’ le 4 novembre 1910 à Munich ne cachèrent pas leur stupéfaction en apprenant que le compositeur de ce petit bijou était âgé de 13 ans seulement ! Cette musique porte les marques d’une maturité précoce, d’une maîtrise technique époustouflante et d’une richesse mélodique étonnante. L’ensemble doit à la fois à Johannes Brahms (décédé l’année de la naissance du créateur) et sans aucun doute aussi à Richard Strauss. Les traits lyriques alternent avec contrastes en faveur d’effets dramatiques comme en témoignent par exemple le deuxième mouvement Scherzo bondissant et son Trio central apaisé ou encore le quatrième mouvement, un rondo où apparaissent deux thèmes influencés par un rythme de valse qui assure également un retour des thèmes entendus dans les trois premières parties, conférant au Trio en ré majeur une forme cyclique réussie.

, apprécié de Brahms, encouragé par Mahler, proche de Schoenberg qui deviendra son beau-frère, enseigna au jeune Korngold. Son Trio avec piano en ré mineur (op. 3) date de 1895 (il n’a que 24 ans), et réalise une intéressante ébauche de synthèse entre Brahms et Wagner. Cette proximité ne muselle pas totalement l’expression d’une réelle individualité avec ses harmonies parfois audacieuses (Allegro ma non tropo initial) et ses lignes mélodiques douces (Andante). Zemlinsky, que l’on redécouvre ces dernières années, mérite de s’établir en excellente position aux côtés de ses célèbres contemporains.

Le Stefan Zweig Trio fondé à Vienne en 2012 par Sibila Konstantinova (piano), Kei Shirai (violon) et Tristan Cornut (violoncelle) a choisi le nom de l’écrivain autrichien pour illustrer son affinité avec la tradition viennoise. L’interprétation en faveur de ces compatriotes à réévaluer est idéale.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.