À emporter, CD, Musique d'ensemble

Musiques de joie d’Heinrich Schütz par Hans-Christoph Rademann

Plus de détails

Madrigale und Hochzeitsmusiken. Œuvres de Heinrich Schütz (1585-1672). Avec : Dorothee Mields, Isabel Schiketanz, David Erler, Georg Poplutz, Tobias Mäthger, Felix Schwandke. Dresdner Kammerchor Instrumentalisten, direction : Hans-Christoph Rademann. 1 CD Carus. Enregistré en juin 2018. Livret allemand/anglais. Durée : 78:42

 

Les Clefs ResMusica

schutz

Voici l’avant-dernier volume de l’intégrale Schütz que a entreprise avec le Dresdner Kammerchor chez Carus depuis 2011. Nous y découvrons un compositeur encore jeune, influencé par sa formation italienne, qui célèbre les moments heureux de la vie de ses contemporains.

a quitté l’Allemagne pour aller étudier avec Giovanni Gabrieli à Venise entre 1609 et 1612. Il rapportera de ses années italiennes un art accompli du madrigal, et c’est cette veine-là qu’illustre l’enregistrement du volume XIX de cette intégrale. Écrits à la même époque que les Psaumes de David et que les Cantiones sacrae, ces madrigaux italianisants sont introduits par une symphonie instrumentale où les violons et les cornets donnent le ton de ces pièces enjouées, écrites pour la plupart à l’occasion de mariages de princes ou de proches du compositeur. Plusieurs offrent une structure à double chœur, témoignage des années de formation auprès de Gabrieli. Mais l’originalité de ces madrigaux est d’utiliser la langue allemande, qui donne un rythme nouveau à la déclamation en stile recitativo.

Les qualités vocales des six chanteurs de l’ensemble nous offrent une parfaite lisibilité de la polyphonie et du sens du texte : projection et articulation, tels sont les atouts maîtres de ces solistes. Le dialogue avec les cornets et les violons nous transporte à Venise. L’utilisation de la doulciane dans le continuo donne une couleur festive aux pièces les plus brillantes. Le motet le plus émouvant, écrit sur un texte biblique, Ich beschwöre euch, ihr Töchter zu Jerusalem, nous fait entendre un dialogue entre un chœur de femmes et un chœur d’hommes qui se rejoignent pour le final après une série d’échos parfaitement maîtrisés. Deux des madrigaux enregistrées ici le sont en première mondiale.

Les circonstances festives de l’écriture de ces pièces donnent une image joyeuse du père de l’école allemande des madrigalistes, bien loin de l’image parfois austère qu’il donnera, à la fin de sa longue vie, dans ses grandes compositions religieuses.

Plus de détails

Madrigale und Hochzeitsmusiken. Œuvres de Heinrich Schütz (1585-1672). Avec : Dorothee Mields, Isabel Schiketanz, David Erler, Georg Poplutz, Tobias Mäthger, Felix Schwandke. Dresdner Kammerchor Instrumentalisten, direction : Hans-Christoph Rademann. 1 CD Carus. Enregistré en juin 2018. Livret allemand/anglais. Durée : 78:42

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.