Carmen-banniere-728x90

La Flûte enchantée de Mozart par le Quatuor Zaïde

À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791) : La Flûte enchantée (arrangement), K.620 ; Quatuor à cordes en sol majeur, n° 14, K.387. Quatuor Zaïde. 1 CD NoMadMusic. Enregistrement réalisé au Théâtre Impérial de Compiègne en décembre 2018. Notice bilingue : français et anglais. Durée : 72:04

 

mozart_zaide_nmmQuelle musique surprenante ! Une transcription pour quatuor à cordes d’extraits de La Flûte enchantée de Mozart, travail d’un musicien inconnu du XIXe siècle, reçoit sous les doigts du une interprétation magistrale.

Plusieurs œuvres de Mozart, notamment certains opéras, stimulèrent des arrangements pour divers effectifs : orchestre d’harmonie, quatuor ou sextuor à cordes, quintette avec piano, quatuor avec flûte, duos de flûtes, violons ou violoncelles… Il semble certain que le présent arrangement provient d’un musicien très compétent, fidèle à l’esprit de l’œuvre dont on écoute avec grand plaisir plusieurs thèmes si caractéristiques de cette Flûte enchantée composée au cours de la dernière année d’existence du maître autrichien, soit à partir du printemps 1791 et créée à Vienne le 30 septembre de la même année.

Les quatre membres féminins du (créé en 2009) issus du Conservatoire national de musique et de danse de Paris nous ravissent avec ce quatrième opus après un disque consacré à Janacek-Ravel (2014), un autre dévolu à Haydn (2015) et un CD inspiré par Franck-Chausson (2017), tous marqués du sceau de la qualité technique et de l’excellence interprétative. Le nom du Quatuor Zaïde provient du singspiel inachevé de Mozart élaboré en 1780 et assez peu fréquenté. Bardés de prix et de récompenses, présent sur de nombreuses scènes internationales, ces Zaïde réussissent à faire revivre une vingtaine de numéros de cette incomparable Flûte enchantée. Un témoignage rare, précieux et on peut l’avancer avec assurance, sans aucune date de péremption.

Neuf ans plus tôt, Mozart achevait son Quatuor à cordes n° 14, un chef-d’œuvre de concision, de richesse expressive, d’un foisonnement polyphonique impressionnant (Allegro vivace assai et Molto allegro), d’une sévérité lyrique assortie de lignes au sourire triste (Andante cantabile).

Avec cette gravure « Amadeus », le Quatuor Zaïde s’installe confortablement au sein de la famille des grandes formations consacrées. Une entrée en communication bénie avec la personnalité complexe et captivante de Mozart qu’il sert magiquement.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.