À emporter, CD, Musique de chambre et récital

Belle découverte du compositeur Andrea Luchesi

Plus de détails

Andrea Luchesi (1741-1801) : Six sonates pour clavecin avec accompagnement optionnel de violon op. 1. Roberto Plano, piano. 1 CD Brilliant Classics. Enregistré les 21 et 22 novembre 2012 à Bernareggio en Italie. Textes de présentation en anglais. Durée totale : 74:33

 

Les Clefs ResMusica

Andrea LuchesiRares, mais aussi belles sont parfois les découvertes du répertoire ignoré. Tel est le cas du présent disque, réunissant les Six sonates pour clavecin avec accompagnement optionnel de violon op. 1 d’Andrea Luchesi, jouées au piano seul par Roberto Plano.

Si c’est à que nous devons la renaissance de l’œuvre de , c’est à Roberto Plano que nous adressons notre reconnaissance pour avoir sorti de l’oubli ces six pages, des petites merveilles extraordinaires de simplicité et d’élégance. Nous n’en revenons pas, tellement la prestation proposée est séduisante, et nous ne comprenons pas pourquoi cet enregistrement a dû attendre une publication pendant plus de six ans. En effet, il s’agit d’une découverte comparable à celle des compositions de Domenico Zipoli.

Qui était Andrea Luchesi ? Entre autres, il fut, à partir de 1774, maître de chapelle de la cour à Bonn. Il exerça cette fonction jusqu’en octobre 1794, période marquée par l’invasion des troupes françaises qui mit fin à sa carrière professionnelle. Également, et peut-être avant tout, il fut l’un des premiers enseignants de , laissant sans doute une empreinte plus ou moins significative sur l’esprit génial du futur auteur des neuf symphonies. Il existe des hypothèses selon lesquelles Luchesi aurait été l’auteur de certaines partitions de , et dudit Beethoven.

Pour ce qui est des Six sonates op. 1, toutes façonnées dans des tonalités majeures – et publiées pour la première fois à Bonn en 1772 –, il s’agit d’un recueil conçu dans l’air du temps, dans un genre de musique instrumentale né en France, et en vogue sous le règne de Louis XV, dans les années 1740-1760.

En ce qui concerne l’interprétation donnée par Roberto Plano sur un piano moderne, nous avons affaire à un modèle de lecture de la musique du siècle des Lumières exemplaire, dénué de pathos et de maniérisme dans le choix des tempi, focalisé particulièrement sur la régularité du pouls et la mise en valeur du caractère chantant et dansant des mélodies, de même que de la beauté harmonique de ces pages. Toute en légèreté, limpidité et cordialité, cette exécution jamais précipitée, envoûtante de poésie et éblouissante de noble virtuosité vise également à nous rendre compte de la vivacité du rythme, se traduisant à un enthousiasme rare de l’expression, baigné dans la chaleur de phrasés fluides, ainsi que dans une sonorité ronde, charpentée et perlée du piano.

Plus de détails

Andrea Luchesi (1741-1801) : Six sonates pour clavecin avec accompagnement optionnel de violon op. 1. Roberto Plano, piano. 1 CD Brilliant Classics. Enregistré les 21 et 22 novembre 2012 à Bernareggio en Italie. Textes de présentation en anglais. Durée totale : 74:33

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.