Plus de détails

Joe Hisaishi (né en 1950) : Spirited away ; Brother ; A Scene at the sea ; Dolls. Joe Hisaishi, piano. The New Japan Philharmonic, direction : Kim Hong-Je (Spirited away)/ Joe Hisaishi (Brother). 1 CD Milan. Enregistré au Tokyo Metropolitan Art Space le 7 décembre 2001 (Spirited away), en 2000 (Brother) et en 2003 (A Scene at the sea, Dolls). Notice en français. Durée totale : 53:08

 

Cette nouvelle parution des Disques Milan, reprenant des enregistrements du début du XXIᵉ siècle, donne l’occasion à ceux que n’effraie pas le crossover d’accéder, à prix très abordable, à l’œuvre de , sporadiquement distribuée en Europe ou accessible par le seul biais d’imports le plus souvent hors de prix.

Joe Hisaishi_MilanD’abord alter ego musical des réalisateurs Hayao Miyazaki et Takeshi Kitano, est l’un des maîtres incontestés de la musique de film. Compositeur et arrangeur (ce qui n’est pas toujours le cas au cinéma), Hisaishi est très à l’aise avec l’arsenal symphonique des grands orchestres comme en témoigne sa magnifique version du Mécano de la Générale de Buster Keaton, et comme on put s’en faire une idée de visu lors du concert que le compositeur japonais donna l’hiver dernier à la Philharmonie de Paris. L’on retrouve d’ailleurs avec plaisir, en ouverture du disque, mais dans une version raccourcie (17 minutes au lieu de 28), Spirited away, la suite symphonique du Voyage de Chihiro qu’il y fit entendre, interprétée ici par le .

À cette célèbre partition, qui ne fut certainement pas pour rien dans le triomphe du film à Berlin où il obtint l’Ours d’or en 2002, succède celle de Brother. On peut y appréhender la façon dont Hisaishi s’adapte à l’atmosphère désenchantée de ce polar violent sorti en France en 2000 sous le titre Aniki, mon frère. Le bijou du disque s’intitule A Scene at the sea, dont le Main Theme étale la fascination pentatonique sur presque sept minutes. Ce crossover « MiyazaKitanien » s’achève sur la redécouverte de l’ultime collaboration Hisaishi/Kitano : l’onirique Dolls. On regrette enfin de ne pas voir figurer sur un disque dont la durée n’excède pas les 53 minutes, la conclusion idéale et attendue de la version symphonique, à l’heure actuelle seulement disponible sur le disque The Tokyo Concert, de Kids return, qui galvanisa tant la Grande salle Pierre Boulez.

À la frustration forcément causée par la brièveté de cet enregistrement parcellaire et sans unité, s’ajoute le rêve d’une intégrale Hisaishi à la façon de celles que la passion cinéphile de Stéphane Lerouge a su concocter pour Legrand ou Gainsbourg. La perspective assurée d’un cadeau à chérir.

Plus de détails

Joe Hisaishi (né en 1950) : Spirited away ; Brother ; A Scene at the sea ; Dolls. Joe Hisaishi, piano. The New Japan Philharmonic, direction : Kim Hong-Je (Spirited away)/ Joe Hisaishi (Brother). 1 CD Milan. Enregistré au Tokyo Metropolitan Art Space le 7 décembre 2001 (Spirited away), en 2000 (Brother) et en 2003 (A Scene at the sea, Dolls). Notice en français. Durée totale : 53:08

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.