Concerts, La Scène, Musique d'ensemble

L’ensemble Marguerite Louise de Gaétan Jarry fait fleurir Charpentier à Lyon

Plus de détails

Lyon. Chapelle de la Trinité. 14-XII-2019 : Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) : La couronne de fleurs H 486 (extraits). Les Arts Florissans H 487. Chœur et Orchestre Marguerite Louise. Orgue et direction, Gaétan Jarry

À la demande de sa protectrice, Mademoiselle de Guise, composa deux ʺopérasʺ dédiées aux victoires du roi Louis XIV : La Couronne de fleurs et Les Arts Florissans. et son les ont proposés aux mélomanes, fidèles des Grands Concerts de Lyon.

Ensemble Marguerite Louise

Les extraits de La Couronne de fleurs qui ouvrent le concert mettent en valeur la voix fraîche des chanteuses. La Flore de Virginie Thomas est rayonnante. Le Prélude pour animer les bergers au combat est bien animé musicalement. Chanteuses et chanteurs sont comme bousculés par « un torrent poussé par un soudain orage ». On s’y croirait !

En 1979, William Christie crée son ensemble vocal et instrumental baroque. Il lui donne le nom de cette idylle en musique Les Arts Florissants. En 1981, il l’enregistre au disque avec un effectif d’une dizaine de chanteurs et un trio instrumental. Cette unique version a accompagné depuis sa prime enfance. Il rêvait de la diriger… C’est fait, au disque depuis 2018 et, depuis peu, en concert. Partant du fait que les contraintes de Lully à l’égard de ses concurrents étaient très limitatives, en particulier en termes d’effectif, a pensé que Charpentier aurait aimé disposer d’un ensemble plus important. D’où sa version plus étoffée proposée au concert de La Chapelle de La Trinité.

Cet ʺopéraʺ, tel est son sous-titre, célèbre le triomphe des Arts sur le bruit des Armes. La Musique, , est apaisante : « Que mes divins concerts, que ma douce harmonie, heureux guerriers, comblent vos cœurs ». Le chœur des guerriers illustre la qualité, l’équilibre et la jeunesse des voix. La Discorde est fort bien incarnée par . La Paix, , est un peu trop triste. Enfin, le chœur des Arts et des Guerriers est une démonstration des qualités de l’ : cohésion musicale, nuances, qualité des timbres et une lisibilité très agréable. Dans ce type d’œuvre française, la musique et le texte n’ont pas besoin d’artifices : vocalises et autres ornements. Il faut jouer et chanter vrai. Et c’est l’un des points forts de Gaétan Jarry et de ses formations.

Si Louis XIV était un passionné de danse, Gaétan Jarry bouge et saute… Un spectacle à lui tout seul. C’est ce dynamisme qui passe de la musique aux spectateurs qui sortent ravis de La Chapelle de La Trinité.

Crédits photographiques  : Ensemble Marguerite Louise © Jean-Noël Démard ; Gaétan Jarry © Jean-Noël Démard

 

Plus de détails

Lyon. Chapelle de la Trinité. 14-XII-2019 : Marc-Antoine Charpentier (1643-1704) : La couronne de fleurs H 486 (extraits). Les Arts Florissans H 487. Chœur et Orchestre Marguerite Louise. Orgue et direction, Gaétan Jarry

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.