À emporter, Audio, Musique de chambre et récital

Le piano contemporain sous les doigts d’Hélène Pereira

Plus de détails

Robert Coinel (1950-2009 ) : Échos du sud pour piano. Régis Campo (né en 1968 ) : Irrlichter, pour piano. François Rossé (né en 1945) : Wind und Wasser, pour piano. Hugues Dufourt (né en 1943) : Vent d’automne, pour piano. Philippe Festou (né en 1970 ) : Quintessences pour piano et voix récitante. Rey Eisen (née en 1963) : 12 Motifs, pour piano. Dominique Lemaître (né en 1953) : Échos des cinq éléments, pour piano. Hélène Pereira, piano. 1 CD Col legno. Enregistré en septembre et octobre 2018 à l’Amphithéâtre du Conservatoire Pablo Picasso de Martigues. Sans notice. Durée : 68:00

 

Les thématiques se croisent et se répondent, échos de nature, méditation poétique, dialectique du fixe et du mobile, au sein des sept pièces de musique d’aujourd’hui choisies par la pianiste , dont cinq d’entre elles sont des enregistrements en première mondiale.

helene-pereira-col legnoHélèna Peirera a rencontré les compositeurs réunis dans cet album et a travaillé avec eux : « une chance énorme » nous dit l’interprète, passionnée par la découverte d’univers singuliers, qui dévoile dans ce premier album différentes facettes de son talent pianistique.

D’esthétiques très diverses, les sept pièces du disque entretiennent toutes un rapport avec la nature (Échos du sud de ) et avec les éléments. Le bois, le feu le métal, la terre et l’eau, les cinq éléments de la cosmologie chinoise sont réunis chez (Échos des 5 éléments) dont l’écriture balançant entre mouvement et immobilité (obsession de la note répétée) génère une musique intranquille, en perpétuelle mutation. Wind und Wasser (« Vent et eau ») de nous raconte le ruissellement (continuum fluide du début), les éclairs et le déchaînement des éléments via une « bourrasque » virtuose qui éprouve les capacités résonnantes de l’instrument.

En maître du timbre, du temps et de la résonance, privilégie quant à lui la dimension verticale de l’écriture dans Vent d’automne, l’interprète investissant tout le clavier avec une belle autorité du geste. Il est question du feu et de la flamme dans Irrlichter de . Cette courte pièce alerte et fantasque louvoie entre crépitement et phases de résonance, mettant en valeur le toucher perlé de la pianiste. Le compositeur et pianiste dit entretenir un rapport amoureux entre les signes et la musique. 12 motifs réfèrent aux signes du zodiaque et aux quatre éléments, feu, terre, eau et air. Les douze propositions, entre tension et suspension, empruntent la syntaxe dodécaphonique, renouvelant à l’envi les figures, les registres et l’énergie du geste pianistique dans un espace et une temporalité mouvants qu’habite l’interprétation engagée d’Hélène Peirera.

Elle est pianiste et récitante dans Quintessences, la pièce la plus récente de l’album (2018) conçue par . Le texte, du compositeur lui-même, fournit des données scientifiques sur les quatre éléments, l’air, le feu, la terre et l’eau, mises en relation avec certaines composantes du piano (tension des cordes, zone de résonance…). La partie musicale explore à son tour les mécanismes de l’instrument (jeu dans les cordes, technique de piano préparé, spectre de résonance, etc.). assume avec une égale aisance le long texte à dire, où l’humour affleure, et le parcours sonore exigeant qui s’aventure plus d’une fois dans les cordes du piano. Le « scénario » finement écrit, qui fait entendre le texte et la musique, voire la musique du texte, est fort bien défendu par notre interprète.

Plus de détails

Robert Coinel (1950-2009 ) : Échos du sud pour piano. Régis Campo (né en 1968 ) : Irrlichter, pour piano. François Rossé (né en 1945) : Wind und Wasser, pour piano. Hugues Dufourt (né en 1943) : Vent d’automne, pour piano. Philippe Festou (né en 1970 ) : Quintessences pour piano et voix récitante. Rey Eisen (née en 1963) : 12 Motifs, pour piano. Dominique Lemaître (né en 1953) : Échos des cinq éléments, pour piano. Hélène Pereira, piano. 1 CD Col legno. Enregistré en septembre et octobre 2018 à l’Amphithéâtre du Conservatoire Pablo Picasso de Martigues. Sans notice. Durée : 68:00

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.