Flash info

Décès du journaliste Philippe Andriot

 

Le journaliste de presse écrite et de radio, musicologue, enseignant, conférencier Philippe Andriot est décédé à l’âge de 86 ans. Philippe Andriot était le co-auteur d’un livre sur Berlioz (1987), d’un autre sur l’Orchestre national de Lyon (2005) et fut à une époque co-directeur artistique du Festival « Saoû chante Mozart » dans la Drôme. (JBdLT)

(Visited 636 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
  • Epidaure

    Philippe Andriot, c’était pour moi l’auteur de nombreux livrets de présentation de 33-tours et de coffrets de EMI-La Voix de son Maître dans les années 70, l’un des meilleurs qui soient. On lui doit notamment les textes de présentation et d’analyse de la fabuleuse première intégrale des 32 de Beethoven enregistrée par Barenboïm chez EMI à la fin des années 60 : une des plus grandes versions de ces oeuvres, accompagnée donc, qui plus est, d’un texte remarquable. Avec Andriot, on était à mille lieux des pâmoisons précieuses et snobs d’un André Tubeuf, mais aussi bien loin des analyses techniques neutres, indifférentes et froides. Il a guidé l’adolescent que j’étais dans la découverte et l’adoration de ces 32 chefs-d’oeuvre.

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.