À emporter, Audio, Musique d'ensemble

Au cœur du son avec Giuliano D’Angiolini

Plus de détails

Giuliano D’Angiolini (né en 1960) : Ad ora incerta pour orchestre ; Aria pour piano ; Antifona pour flûte et piano ; Litania pour six instruments. Giuliano D’Angiolini, piano ; Mark Koop, piano ; Philip Thomas, piano ; Manuel Zurria, flûte ; Emma Williams, flûte ; Cloë Abbott, trompette ; Mira Benjamin, violon ; Anton Lukoszevieze, violoncelle ; Colin Frank, marimba ; Orchestra del Teatro communale de Bologne ; direction : Tonino Battista. 1 CD Another Timbre. Enregistrement live durant le festival Angelica 2018 de Bologne. Texte anglais. Durée : 47:00

 

Adepte d’une musique à bas voltage élaborée à partir de procédés d’indétermination dont il garde le secret, Giuliano D’Angiolini, tout juste soixante ans, est un créateur pour qui l’écriture semble être un cheminement initiatique : en témoigne les quatre œuvres réunies dans ce nouvel album. 

at157 d'Angiolini - antifonaExcepté Ad ora incerta ( « À une heure incertaine ») emprunté à l’écrivain Primo Levi, les trois autres titres de cet enregistrement font référence à la voix. La musique de D’Angiolini chante, à travers le piano d’abord : « chant éperdu » qui abolit le temps dans Aria où le compositeur est à son instrument. Cette lente immersion vers les graves procède par étapes que le silence articule. Chaque son est entendu pour lui-même, dont l’effet de la pédale propage les ondes de résonance dans une transparence aquatique et une douce volupté. Flûte et piano se répondent dans Antifona, selon le principe de l’alternance, où les interventions de la flûte se resserrent à mesure. Avec cette même sensualité du son – magnifique -, l’instrument à vent louvoie entre souffle et coloration du son, vibrato et son droit, tandis que le piano, baigné de résonance, fait oublier les marteaux qui frappent la corde, générant des illusions acoustiques (battements et mouvement cinétique). L’espace est ouvert et la temporalité flottante dans Ad ora incerta pour orchestre où D’Angiolini « laisse les sons être ce qu’ils sont », à la faveur des procédés d’indétermination, même si le piano assume un rôle conducteur, comme nanti d’une force attractive qui entraîne cette communauté de sonorités, déployant sa toile spectrale vers les graves, au fil d’un lent processus : expérience d’écoute immersive bien menée par Tonino Battista et l’Orchestre du Théâtre de Bologne.

Dans Litania pour six instruments (flûte, trompette, violon, violoncelle, piano et marimba), l’œuvre phare de cet enregistrement, les couleurs sont filtrées (souffle, sourdines des cordes) mais ne se confondent pas. Les attaques sont toujours individualisées et des textures s’élaborent. En jouant sur l’émission du son et ses allures (vibré, non vibré), son grain (celui, plus ou moins sombre, des cordes) et sa durée, D’Angiolini crée la surprise (superbe marimba) et magnifie les différences. Comme Antifona, Litania abolit le temps et nous met à l’écoute du son, dans sa jubilation d’angiolinienne.

Plus de détails

Giuliano D’Angiolini (né en 1960) : Ad ora incerta pour orchestre ; Aria pour piano ; Antifona pour flûte et piano ; Litania pour six instruments. Giuliano D’Angiolini, piano ; Mark Koop, piano ; Philip Thomas, piano ; Manuel Zurria, flûte ; Emma Williams, flûte ; Cloë Abbott, trompette ; Mira Benjamin, violon ; Anton Lukoszevieze, violoncelle ; Colin Frank, marimba ; Orchestra del Teatro communale de Bologne ; direction : Tonino Battista. 1 CD Another Timbre. Enregistrement live durant le festival Angelica 2018 de Bologne. Texte anglais. Durée : 47:00

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.