À emporter, CD et livres Jeunesse, Danse , ResBambini

Les pointes noires, une histoire de différence

Plus de détails

Les pointes noires. Sophie Noël. Magnard Jeunesse. 170 pages. 13,50 €. 2018
Les pointes noires à l’Opéra. Sophie Noël. Magnard Jeunesse. 174 pages. 13,50€. 2020

 

Les pointes noires, c’est un roman en deux volumes sur la danse, destiné aux pré-ados, qui parle d’espoir, de différence, de persévérance et d’amitié dans le monde exigeant de l’école de danse de l’Opéra de Paris.

Les pointes noires à l'OpéraEn deux tomes, la romancière jeunesse Sophie Noël brosse le portrait vivant et presque réaliste de la jeune Eve, petite fille malienne adoptée par une famille française, qui rêve d’être une grande danseuse. Le premier tome, Les pointes noires, retrace son itinéraire de l’orphelinat de Bamako, où elle découvre émerveillée la danse à la faveur d’une émission de télévision, jusqu’à l’école de danse de l’Opéra de Paris. Un parcours semé de doutes, mais aussi de rencontres qui rendront son rêve possible. Le deuxième tome, Les pointes noires à l’Opéra, raconte son quotidien à l’école de danse et en révèle, d’une certaine manière, la brutalité.

Bien documentés, les deux romans décrivent assez justement l’univers des cours de danse, entre bienveillance des encouragements, remarques cinglantes de certains professeurs et mesquineries des camarades. Ils permettent aussi de découvrir les modalités d’accès à l’école de danse de l’Opéra de Paris, son niveau d’exigence et le profil des élèves qui y sont recrutés.

Car le cœur de ce roman n’est finalement pas la danse, mais plutôt l’acceptation de la différence. Seule élève noire de son cours de danse, puis de l’école de l’Opéra, Eve réalise qu’il n’y a pas de danseuse étoile noire au Ballet de l’Opéra. Elle doit alors se chercher un nouveau modèle, qui n’est autre que la danseuse américaine Misty Copeland. Ce débat sur la mixité au sein de l’école et du corps de ballet lancé il y a quelques années par , on le voit, reste toujours d’actualité.

Si certains personnages du roman ont des réactions que l’on pourrait qualifier de racistes, l’explication de l’auteur réside souvent dans un argument culturel ou dans la tradition… En filigrane, l’auteur n’exempte pas non plus de critique l’endogamie qui règne dans la compagnie, son manque d’ouverture d’esprit et sa difficulté à tolérer la différence ou l’expression d’une personnalité.

Enfin, ce roman aborde des thèmes qui intéressent beaucoup de jeunes lecteurs. L’amitié avec sa sœur de cœur de l’orphelinat, Hawa, puis avec Dewei, un élève chinois de première division à l’école de danse de l’Opéra, sont des repères lumineux pour la jeune Eve. Le roman est aussi le récit d’une adoption réussie, par une famille protectrice et aimante qui ne tente rien pour arrêter le rêve d’Eve de devenir la plus grande des danseuses.

Pointes-noires-les-magnard

Plus de détails

Les pointes noires. Sophie Noël. Magnard Jeunesse. 170 pages. 13,50 €. 2018
Les pointes noires à l’Opéra. Sophie Noël. Magnard Jeunesse. 174 pages. 13,50€. 2020

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.