À emporter, Livre, Romans et fiction

Le retour de Majorque de Jean-Yves Clément, au plus près de Chopin et de ses préludes

Plus de détails

Jean-Yves Clément : Le retour de Majorque, journal de Frédéric Chopin. Pierre-Guillaume de Roux. 155 p. 17 €. Septembre 2020

 

Poursuivant dans la voie de la « biographie poétisée » ouverte avec Les deux âmes de Frédéric Chopin, Jean-Yves Clément publie un livre autour des Préludes qui prend la forme d’un journal fictif.

Jean-Yves-Clément_Chopin_Retour_de_MajorqueEn février 1839, Frédéric Chopin et George Sand quittent Majorque où ils ont passé un hiver décevant, pour se rendre par le chemin des écoliers à Nohant que le compositeur rêve de découvrir. Dans le froid de la chartreuse de Valldemossa, il a tout de même réussi à composer, et notamment à achever le cycle des 24 Préludes opus 28 qu’il avait commencé à Paris dès 1836. Jean-Yves Clément imagine le journal qu’aurait pu tenir Chopin lors de ce voyage de retour, mêlant souvenirs du séjour majorquin, déroulement du voyage et réflexions sur la musique et en particulier sur les préludes.

On éprouve un réel plaisir à se plonger dans l’ambiance de l’époque, dans la vie tourmentée du compositeur, à vivre au plus près du personnage une tranche significative de sa vie. L’auteur est fort bien documenté et sait faire ressentir une grande proximité avec ce compositeur qui l’accompagne depuis de nombreuses années dans ses différentes activités. L’illusion n’est pas complète cependant, car on a bien du mal à prendre pour celui d’un journal un propos aussi travaillé, aussi distancié, écrit davantage dans le ton des mémoires voire d’un essai. En particulier, le procédé consistant à dérouler et anlyser les préludes dans l’ordre, jour par jour, apparaît bien artificiel.

Abstraction faite de ces réserves, on se plongera avec profit dans ces pages comme dans un guide d’écoute des Préludes de Chopin, voire, pour les pianistes, comme dans un guide d’interprétation. Ce Retour de Majorque, complémentaire du livre récent de Jean-Jacques Eigeldinger, apparaît de fait comme un manifeste en faveur de ce cycle, de cette œuvre-monde à propos de laquelle « il y aura pour Chopin, dans sa vie comme dans son art, un avant et un après. »

(Visited 120 times, 1 visits today)

Plus de détails

Jean-Yves Clément : Le retour de Majorque, journal de Frédéric Chopin. Pierre-Guillaume de Roux. 155 p. 17 €. Septembre 2020

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.