Flash info

Décès du compositeur Cristóbal Halffter

 

Neveu de Rodolfo (1909-1987) et d’Ernesto (1905-1989) Halffter, le compositeur et chef madrilène est décédé le 23 mai dernier à l’âge de 91 ans. Membre actif de la « generacion del 51 », il mène avec son compatriote (né dans la même année 1930) une intense activité compositionnelle en renouant avec les avant-gardes postsérielles pour se démarquer de l’esthétique gouvernementale sous la dictature de Franco. Il participe dans les années 70 aux Cours d’été de Darmstadt où il travaille avec Boulez, Berio et Stockhausen et prend la direction du Studio de musique électronique à la fondation Heinrich Strobel de Fribourg-en-Brisgau en 1979.

Halffter se pose en musicien humaniste, recherchant une musique pure mais porteuse de messages spirituels. De La noche passiva del sentido (« La nuit passive du sens ») de 1969 à Gaudium et spes (Joie et espérance) de 1973, ou à sa cantate In expectatione resurrectionis domini, il s’engage dans la voie du mystère et de la défense des valeurs de notre civilisation. Avec son Llanto por las víctimas de la violencia (Chant pour les victimes de la violence), Yes speak out, Yes (« Oui, parle ouvertement ») ou Requiem pour la liberté imaginée (1971), il s’insurge contre toute atteinte à la dignité de l’homme. Au sein d’un catalogue abordant tous les genres musicaux, s’inscrivent également deux ouvrages lyriques dont un Don Quijote créé au Teatro Real de Madrid en 2000. (MT)

 

 

(Visited 175 times, 1 visits today)
 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.