Audio, Musique d'ensemble, Parutions

José de Baquedano, l’oublié de Santiago de Compostela révélé par Albert Recasens

Plus de détails

José de Baquedano (1642-1711) : Motets « Assumpta est Maria », « Interveniat pro nobis », « Senex puerum », « O crux, ave spes », « Viri Galilaei » ; Psaumes « Domine ne in furore », « Miserere », « Laudate Dominum » ; Lamentations I et III pour le jeudi saint. La Grande Chapelle, direction : Albert Recasens. 1 CD Lauda. Enregistré en juin 2021. Livret en espagnol, galicien, français, anglais et allemand. Durée : 67:22

 

Centre culturel et religieux, la cathédrale de Saint-Jacques-de-Compostelle, aboutissement légendaire du fameux chemin de Saint-Jacques, offre de belles œuvres portées par de grands artistes du passé dont , au tournant du XVIIIᵉ siècle. Grâce à et ses musiciens de on découvre une musique lumineuse, savante et inspirée.

On ne dira jamais assez combien le disque représente un formidable levier éducatif, permettant dans son domaine qui est la musique de nous instruire encore et toujours. Le musicologue et interprète nous fait partager dans cet enregistrement une partie importante de son travail, de ses recherches concernant les œuvres de Baquedano. Chercheur à l’Université de Navarre pour l’Institut pour la culture et la société (ICS), il a effectué une recherche rigoureuse, l’étude musicologique parallèle et la coordination de la transcription des œuvres, en suivant la méthodologie scientifique qu’il a appliquée dans les précédentes récupérations d’autres compositeurs espagnols des XVIᵉ , XVIIᵉ et XVIIIᵉ siècles. Pour ce faire, il s’est tourné vers les collections des archives de la Catedral de Santiago, où sont conservés la plupart des manuscrits de ce maître navarrais.

est né à Puente La Reina, une enclave sur le Chemin de Saint-Jacques. Enfant, il a commencé sa formation là-bas et a ensuite cherché du travail comme chanteur à Bilbao, San Sebastian, Vitoria et Segovia. Plus tard, il s’installe à Madrid, où il commence à établir sa réputation. Sur la base de ses mérites, la cathédrale de Santiago le nomma maître de chapelle en 1680, où il servit jusqu’en 1710. Le présent programme présente une série de Motets, Psaumes et Lamentations chantés en latin et ordonnés comme un grand office des Vêpres à la Vierge. La production de Baquedano offre, comme chez d’autres compositeurs de sa génération, une admirable symbiose entre le style moderne, avec des rebondissements mélodiques italianisants, des harmonies audacieuses, des chromatismes ou des interventions solistes et un langage polyphonique traditionnel qui prévalait dans les centres ecclésiastiques hispaniques, comme le souligne lui-même Alberto Recasens. Il rajoute que dans la plupart des productions à huit voix ou plus, le style polychoral, si populaire dans les temples catholiques européens de la seconde moitié du XVIIᵉ siècle. Le livret du CD offre plusieurs textes d’une grande richesse sur l’histoire, la musique autour de la Catedral de Santiago et de son fameux maitre de chapelle José de Baquedano.

L’ensemble se compose de neufs chanteurs couvrant les différentes tessitures ainsi que sept instrumentistes répartis sur des instruments à cordes et à vent. Leur interprétation est enthousiasmante par son intériorité et le relief qui s’en dégage, grâce à leur grande musicalité et à l’acoustique très équilibrée et charmeuse de l’église « do menino Deus » de Lisbonne. Ces musiques sont caractéristiques du Siècle d’or espagnol par leurs audaces, tant harmoniques que mélodiques. Certaines influences italiennes sont palpables et l’auditeur est happé dans une ivresse sonore aussi forte que par la découverte des textes musicaux qui l’accompagne. Albert Recasens met en pratique le fruit de ses recherches et nous le transmet au plus haut niveau. Un disque indispensable pour la connaissance de l’art vocal baroque ibérique.

(Visited 173 times, 2 visits today)

Plus de détails

José de Baquedano (1642-1711) : Motets « Assumpta est Maria », « Interveniat pro nobis », « Senex puerum », « O crux, ave spes », « Viri Galilaei » ; Psaumes « Domine ne in furore », « Miserere », « Laudate Dominum » ; Lamentations I et III pour le jeudi saint. La Grande Chapelle, direction : Albert Recasens. 1 CD Lauda. Enregistré en juin 2021. Livret en espagnol, galicien, français, anglais et allemand. Durée : 67:22

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.