Audio, Opéra, Parutions

Pauline Viardot, Marina Viotti : divas d’hier et d’aujourd’hui

Plus de détails

Christoph Willibald Gluck (1714-1787) / Hector Berlioz (1803-1869) : extrait d’Orphée et Eurydice. Vincenzo Bellini (1801-1835) : extrait de I Capuleti e i Montecchi. Jules Massenet (1842-1912) : extrait de Marie-Magdeleine. Fromental Halevy (1799-1862) : extrait de La Juive. Gioachino Rossini (1792-1862) : extraits de Il barbiere di Siviglia et Semiramide. Gaetano Donizetti (1797-1848) : extrait de La Favorite. Hector Berlioz (1803-1869) : extrait des Troyens. Charles Gounod (1818-1893) : extrait de Sapho. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : extrait de Samson et Dalila. Marina Viotti, mezzo-soprano ; Les Talens Lyriques, direction : Christophe Rousset. 1 CD Aparté. Enregistré entre les 27 et 30 novembre 2021 au Conservatoire Jean-Baptiste Lully de Puteaux. Notice en français et en anglais. Durée : 78:04

 

Ce « Tribute to  » magnifie la rencontre entre l’une des cantatrices les plus importantes du XIXᵉ siècle et une chanteuse plus que prometteuse de notre XXIᵉ.

fut l’une des artistes les plus importantes de son époque. Fille de Manuel Garcia, créateur du rôle de Figaro du Barbier de Séville, un temps éclipsée par sa sœur Maria Malibran qui fut la coqueluche de son temps jusqu’à sa mort prématurée, nombreux furent les compositeurs qui écrivirent pour sa voix généreuse : Meyerbeer, Gounod, Berlioz… mais elle fut également compositrice, pianiste et professeure de chant. Alors qu’elle était mariée à Louis Viardot de vingt ans son aîné, sa liaison passionnée avec Tourgueniev, qui abandonna sa carrière de critique et directeur du Théâtre des Italiens pour se consacrer à sa carrière, reste encore une légende.

Moins virtuose que sa célébrissime sœur, on dit que ses grandes forces résidaient dans un ambitus large, alliant les tessitures de contralto, de mezzo et de soprano, une grande intelligence et des dons dramatiques hors norme. allait-elle réussir le challenge de ressusciter cette voix mythique ? Assurément oui. Le timbre est rond, chaud, la virtuosité ébouriffante, la variété des sentiments raffinée, le goût parfait dans les variations. On entend ainsi (entre autres) une exaltante cavatine de Semiramide, un pathétique air de Didon, un brillant air de Rosine (rendu à sa juste tessiture) un Roméo passionné… mais assurément, il faudrait citer chacun des dix airs ! Faire la sélection, justement, de ces dix airs, parmi tous ceux qu’a créé ou interprété Pauline Viardot, n’a pas dû être chose facile. Mais le choix s’est opéré avec goût, et très probablement en fonction des désirs et des possibilités de notre diva moderne.

Elle reçoit un soutien d’élite, avec les Talens Lyrique sous la baguette de , qui nous offre en outre une des plus enivrantes ouvertures de Semiramide jamais entendue, ainsi que celle de La Favorite.

Lire aussi :

Pauline Viardot racontée par ses lettres

 

(Visited 410 times, 1 visits today)

Plus de détails

Christoph Willibald Gluck (1714-1787) / Hector Berlioz (1803-1869) : extrait d’Orphée et Eurydice. Vincenzo Bellini (1801-1835) : extrait de I Capuleti e i Montecchi. Jules Massenet (1842-1912) : extrait de Marie-Magdeleine. Fromental Halevy (1799-1862) : extrait de La Juive. Gioachino Rossini (1792-1862) : extraits de Il barbiere di Siviglia et Semiramide. Gaetano Donizetti (1797-1848) : extrait de La Favorite. Hector Berlioz (1803-1869) : extrait des Troyens. Charles Gounod (1818-1893) : extrait de Sapho. Camille Saint-Saëns (1835-1921) : extrait de Samson et Dalila. Marina Viotti, mezzo-soprano ; Les Talens Lyriques, direction : Christophe Rousset. 1 CD Aparté. Enregistré entre les 27 et 30 novembre 2021 au Conservatoire Jean-Baptiste Lully de Puteaux. Notice en français et en anglais. Durée : 78:04

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.