Danse , La Scène, Spectacles Danse

aSH d’Aurélien Bory et Shantala Shivalingappa au Théâtre de la Ville : une danse balayée

Plus de détails

Instagram

Paris. Théâtre de la Ville. 16-II-2023. Aurélien Bory et Shantala Shivalingappa : aSH. Conception, scénographie et mise en scène : Aurélien Bory avec Shantala Shivalingappa. Collaboration artistique : Taïcyr Fadel. Lumières : Arno Veyrat. Composition musicale : Joan Cambon. Décor : Pierre Dequivre et Stéphane Chipeau-Dard. Costumes : Manuela Agnesini avec l’aide de Nathalie Trouvé. Avec Shantala Shivalingappa et Loïc Schild aux percussions

Instagram

Shantala Shivalingappa incarne dans aSH le Kuchipudi, danse ancestrale revisitée ici à l'aune de la danse contemporaine. Pour accompagner ce solo mystique et géométrique, Aurélien Bory a imaginé une scénographie tout autant spectaculaire qu'écrasante.

Loïc Schild est la force brute de ce solo. Percussionniste, il occupe une large table à jardin sur laquelle sont disposés des instruments avec lesquels il va jouer doucement ou frénétiquement, soutenant d'une fiévreuse énergie la danse le plus souvent reposée de . Sur scène, l'interprète joue avec un immense cyclo de solide papier kraft, tour à tour fouetté, déplié, frotté, tapé, gonflé. S'affichant sur toute la hauteur et toute la largeur de la scène, il permet des effets scéniques époustouflants et poétiques.

La danse y perd en intensité. La maitrise technique de la danseuse au parcours impressionnant – elle a travaillé avec , , ou notamment – est sans appel. Elle trace, entre autres, un mandala dans une poussière blanche de la pointe de ses pieds avec une précision sans faille et s'emporte aux sons du cyclo dans une transe extatique. Mais la puissance de cette danse est comme comprimée par le dispositif scénique d'.

Ainsi, la performance chorégraphique laisse place à une performance scénographique dialoguant plus avec la hardiesse du percussionniste qu'avec la délicatesse de la danseuse. Tout est beau dans aSH mais manque probablement de symbiose pour atteindre la prétention spirituelle portée par l'enthousiasme gracile de .

Crédits photographiques : © Aglae Bory

(Visited 364 times, 1 visits today)

Plus de détails

Instagram

Paris. Théâtre de la Ville. 16-II-2023. Aurélien Bory et Shantala Shivalingappa : aSH. Conception, scénographie et mise en scène : Aurélien Bory avec Shantala Shivalingappa. Collaboration artistique : Taïcyr Fadel. Lumières : Arno Veyrat. Composition musicale : Joan Cambon. Décor : Pierre Dequivre et Stéphane Chipeau-Dard. Costumes : Manuela Agnesini avec l’aide de Nathalie Trouvé. Avec Shantala Shivalingappa et Loïc Schild aux percussions

Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.