La Scène, ResBambini, Spectacles Jeune public

Rêverie chimérique de Sylvain Groud et Françoise Pétrovitch

Plus de détails

Instagram

Paris. Grande Halle de la Villette. 25-XI-2023. Des chimères dans la tête. Chorégraphie : Sylvain Groud. Dessins et costumes : Françoise Pétrovitch. Musique et création vidéo : Hervé Plumet. Lumières : Michaël Dez. Avec : Quentin Baguet ou Julien-Henri Vu Van Dung, Charline Raveloson, Salomé Van Quekelberghe. Production : Ballet du Nord – Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France

Instagram

A la Grande Halle de la Villette, le Ballet du Nord a présenté Des chimères dans la tête, un programme onirique autour de figures chimériques, destiné aux plus jeunes. Pour ce ballet fantastique, le chorégraphe s'est entouré de la plasticienne Françoise Petrovitch et du vidéaste et musicien .

Un écran sur lequel jaillissent de drôles d'animaux sans queue ni tête. Soudain, une main, un pied ou une tête qui surgissent et qui comblent les parties manquantes de l'animal. Une petite fille sert de fil conducteur, elle aussi mi-dessinée mi-animée. Est-ce son rêve que l'on aperçoit, celui d'une fillette dont l'esprit s'évade face aux injonctions sans cesse réitérées des adultes ? Cachés derrière l'écran, les trois danseurs (Quentin Baguet, Charline Raveloson et Salomé Van Quekelbergue), sont comme suspendus dans les airs et complètent avec grâce tous ces animaux avant d'apparaître entièrement sur scène.

Le rendu de cette nouvelle création du Ballet du Nord, Des chimères dans la tête, est visuellement très beau, les gestes des danseurs s'associant à merveille aux créations visuelles de l'artiste et du vidéaste , soutenus par la mise en lumière de . Il s'agit de la deuxième collaboration entre et qui avaient créé ensemble Adolescents pour le Ballet du Nord en 2019.

Le spectacle célèbre l'imagination enfantine mais n'offre aucune explication. À la rencontre de la danse et des arts visuels, le propos jongle entre fantasmagorie, humour et cauchemars alternant les scènes de façon rythmée pour soutenir l'attention des plus petits. C'est une vraie création artistique qu'offrent , et aux jeunes spectateurs ainsi qu'à leurs parents qui ne s'ennuient pas en emmenant leur enfant au spectacle. Les enfants ne sont ici pas abêtis, les artistes faisant appel à leur intelligence et à leur imaginaire en leur proposant un spectacle contemporain, abstrait et surtout très beau. Les plus jeunes spectateurs sont happés par cette rêverie, en témoigne le silence qui règne dans la salle.

Ce sont finalement les plus grands enfants, en quête de sens et de narrativité, qui peuvent être quelque peu déstabilisés par l'abstraction du propos tout en étant sensibles à l'originalité et à la beauté du spectacle. Du moins est-ce l'impression que nous donne la version jeune public à partir de 5 ans, d'une durée de 35 minutes. Le spectacle existe également en version tout public à partir de 8 ans, avec une durée annoncée de 50 minutes. A découvrir désormais dans le cadre de sa tournée dans toute la France.

Crédit photographique : © Hervé Plumet

(Visited 101 times, 1 visits today)

Plus de détails

Instagram

Paris. Grande Halle de la Villette. 25-XI-2023. Des chimères dans la tête. Chorégraphie : Sylvain Groud. Dessins et costumes : Françoise Pétrovitch. Musique et création vidéo : Hervé Plumet. Lumières : Michaël Dez. Avec : Quentin Baguet ou Julien-Henri Vu Van Dung, Charline Raveloson, Salomé Van Quekelberghe. Production : Ballet du Nord – Centre Chorégraphique National Roubaix Hauts-de-France

Mots-clefs de cet article
Instagram
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.