Mot-clef : Gaspar Fernandes

IMG_5957

Voyage en Nouvelle Espagne au Capitole de Toulouse avec les Sacqueboutiers

En invitant les Sacqueboutiers, l'ensemble de cuivres anciens de Toulouse, le Théâtre du Capitole s'ouvre en fanfare à la musique ancienne. Et nous propose de partir sur les traces des conquistadors dans un programme d’œuvres composées et jouées en Nouvelle Espagne au XVIe siècle, en alternance avec des textes de l'époque lus par Daniel Mesguich. Dans le sillage de la conquête du continent sud-américain, la musique a tenu une place prépondérante ...
Les splendeurs de Grenade par Jordi Savall

Les splendeurs de Grenade par Jordi Savall

Après Venise l'année dernière, c'est Grenade que le public parisien de la Cité de la Musique voit mise à l'honneur par Jordi Savall, ses ensembles et ses invités. Le royaume de Grenade a été fondé en 1013, et c'est à l'occasion de son millénaire que Jordi Savall a élaboré ce programme qui, comme pour ceux de Venise ou du voyage d'Ibn Battuta, fait la part belle au métissage. C'est que Grenade, ...
Chants de la diaspora Séfarade par La Capella de Ministrers.

Musiques rares aux Grandes heures de La Réole

Lors de sa 8e édition, le festival de musiques anciennes Les Grandes heures de La Réole a révélé des musiques méconnues du XVIe au XVIIIe siècle sur le thème réjouissant "Espagne et Nouveau monde". Ce festival dirigé par Jean-Christophe Candau fait preuve d’originalité et d’un dynamisme appréciable. Il bénéficie d’un superbe écrin dans cette ville médiévale groupée autour de son ancien prieuré bénédictin, qui domine la vallée de la Garonne. ...
9272_3_LEONARDOGARCIAAL

L’Amérique latine baroque de García Alarcón

À la Salle Gaveau, Leonardo García Alarcón réunit des éléments de ses deux ensembles, la Cappella mediterranea et le Chœur de chambre de Namur, et la formation instrumentale Clematis, pour un programme autour d’œuvres latino-américaines du XVIe au début du XVIIIe siècle. Menés par le tambour et le cornet à bouquin, les chanteurs font leur entrée en procession depuis le fond de la salle, sur un chant marial en quechua, Hanacpachap ...