tous les dossiers(1)

Les acteurs nés du Theater HORA

Danse , La Scène, Spectacles Danse

Centre Georges Pompidou. Dans le cadre du Festival d’Automne. 11/X/12. Disabled Theater, Jérôme Bel / Theater HORA. Concept : Jérôme Bel. Assistance et traduction : Simone Truong, Chris Weinheimer. Dramaturgie : Marcel Bugiel. De et avec Damian Bright, Matthias Brücker, Remo Beuggert, Matthias Grandjean, Gianni Blumer, Julia Häusermann, Sara Hess, Miranda Hossle, Lorraine Meier, Tiziana Pagliaro, Peter Keller

C’est avant tout l’histoire d’une rencontre. Celle de , chorégraphe contemporain Français, et des acteurs handicapés mentaux Suisses allemands du . Le premier, depuis ses débuts aux côtés de Philippe Decoufflé, s’est révélé capable de nous tendre un miroir critique et conceptuel en s’appuyant sur les fondamentaux de la culture populaire, mais aussi de mettre en lumière avec une sincérité lumineuse les parcours d’une ballerine classique, d’un danseur thaïlandais ou d’un interprète contemporain. Les seconds sont des acteurs, c’est leur profession, et ils sont handicapés mentaux.

Dans Disabled Theater – littéralement Theâtre Handicapé – leur demande, par des actions très simples, de se livrer tout entier. La dramaturgie suit l’évolution du processus de travail : se présenter face au public, décliner son nom, son âge et sa profession, puis la nature de son handicap, et enfin danser un solo sur la musique de son choix. Ce qui aurait pu être fastidieux, répétitif, devient fascinant et passionnant. Tour à tour, les onze interprètes nous font vibrer, rire, pleurer, tant ils se donnent volontiers, désarmants de sincérité et de simplicité.

Certains de ces interprètes, comme Julia, Peter ou Remo ont une présence époustouflante qui fait vaciller nos certitudes et bousculer nos apriori sur le handicap. Ils sont acteurs nés, car se présenter face public, dire le monde et danser devant des spectateurs, c’est du théâtre. Le chorégraphe – metteur en scène – traducteur n’est qu’un intermédiaire, un révélateur de ces personnalités touchantes et joyeuses, réalistes aussi.

Comme toujours dans les spectacles conçus par Jérôme Bel, la réaction du public fait partie intégrante du projet. D’abord mal à l’aise, gêné, il se prend au jeu et se laisse aller, s’autorisant à rire (non à se moquer), encourageant les solos les plus audacieux, saluant les répliques les plus justes. Sur scène comme dans la salle, Disabled Theater offre un intense moment partagé qui interroge sur la condition humaine.

Crédit photographique : © Michael Bause

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.