ADN Baroque2 Klarthe

Décès du compositeur japonais Makoto Moroi (1930-2013)

Le compositeur et critique musical japonais est décédé le 2 septembre à l’âge de 82 ans.

Né en 1930 à Tokyo, deuxième fils du compositeur Saburo Moroi, il fut élève de Tomojiro Ikeno-uchi (1906-1991) à l’Ecole de Musique de Tokyo (actuel section de la musique de l’Université des Arts de Tokyo).

Premier lauréat japonais du Concours international Reine Elisabeth en 1953 (composition, 7e prix), il fut l’un des premiers compositeurs japonais à aborder la musique électronique et introduisit dans ses compositions des instruments traditionnels tel que le shakuhachi (flûte droite).

Co-fondateur de la Alban Berg Gesellschaft Japan (société japonaise Alban Berg), il contribua à la vulgarisation de la musique des 20e et 21e siècle. Co-fondateur de Saitama Arts Foundation, il invita au Japon des compagnies prestigieuses comme le Tanztheater Wuppertal, La La La Humain Steps, Nederlands Dans Theater, et produisit plus de 1500 productions scéniques de toutes sortes et de tous les pays, y compris des créations de ses propres oeuvres.

Il enseigna dans des universités japonaises de musique  de premier plan, et fut un éminant critique musical. Parmi ses oeuvres majeures, deux Symphonies concernantes, Suite concertante pour violon et orchestre, Prélude et Fugue sur B.A.C.H.

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.