ADN Baroque2 Klarthe

Franchir les seuils avec Brigitte François-Sappey

À emporter, Essais et documents, Livre

Brigitte François-Sappey: La Musique au tournant des siècles. Editions Fayard; collection Les chemins de la musique. Code barre 9 782213682501; février 2015. 302p.

 

fayard-francois-sappey-la-musique-au-tournant-des-siècles-fayardLa Musique au tournant des siècles par , l’un des esprits les plus fins et érudits de la musicologie française, qui a consacré une bonne part de ses recherches à la sphère romantique allemande, avec nombre de publications de référence.

Elle aborde ici un pan de la musique beaucoup plus large mais en se focalisant sur le tournant des siècles.

Cinq « passages », de 1600 à 2000, sont ainsi mis à l’étude, que l’auteur considère dans un laps de temps de 25 années, soit entre 89 et 14. L’enjeu est de mesurer l’impact de cet « entre-deux » dans la création musicale, chez des compositeurs revendiquant une « seconda prattica » (Monteverdi en 1605), abordant « une nouvelle manière » (Beethoven en 1802) ou inaugurant l’Art nouveau (Debussy en 1902).

Chacune de ces « tranches d’histoire » donne lieu à une étude systématique de la vie musicale, par genre, par ville, par pays. Les détails abondent concernant des périodes troubles et souvent difficiles à cerner, comme celle du Paris post-révolutionnaire (1789-1814) où l’on fait mention, pour la première fois dans la presse, d’un certain « Louis-Vanbee-Thoven ». On apprécie tout à la fois la richesse de la documentation, incluant les avancées de la lutherie, et l’esprit de synthèse qui prévaut dans la démarche: « Schoenberg avance dans la continuité d’une nécessité intérieure », lit-on au tournant du XXème siècle, « Stravinsky dans la discontinuité des événements ».

aborde prudemment mais habilement le passage du millénaire, avec la chute du mur de Berlin et quelques titres qui éclairent merveilleusement son propos. Ils empruntent à  certaines oeuvres-stèles trouvant une multiplicité d’échos dans la création du XXIème: Le mystère de l’instant, Espaces acoustiques ou encore Chemins, ceux de Berio ou de Nono: « Voyageurs, il n’y a pas de chemin, il faut marcher »: l’invite du poète Antonio Machado, cristallisée dans l’ultime oeuvre du compositeur vénitien, Hai caminar, sognando, écrite précisément en 1989, ne pouvait mieux ouvrir sur ces nouveaux horizons.

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.