tous les dossiers(1)

Nouveau témoignage du label BIS en faveur du Finlandais Kalevi Aho

À emporter, CD, Musique de chambre et récital, Musique symphonique

Kalevi Aho (né en 1949) : Concerto pour saxophone soprano et orchestre de chambre ; Quintette pour hautbois, clarinette, basson, cor et piano ; Soli I pour violon. Anders Paulsson, saxophone soprano ; Jaakko Kuusisto, violon ; Väino Jalkanen, piano ; Membres de l’Orchestre de chambre de Laponie ; Orchestre de chambre de Laponie, direction : John Storgårds. 1 CD BIS-2216. Enregistré à Rovaniemi en 2015 et à Lahti en 2017. Notice quadrilingue : finnois, anglais, allemand et français. Durée : 58’41

 

Aho_concerto_saxophone_sopranoDéfenseur inconditionnel de l’énorme catalogue de , le label suédois BIS poursuit son travail de déchiffreur et de diffuseur de l’œuvre de l’un des plus importants compositeurs finlandais vivants.

Élève de Einojuhani Rautavaara récemment décédé, compose sans relâche depuis plusieurs décennies, dans un style globalement éclectique utilisé principalement au profit de grandes fresques orchestrales, mais pas uniquement. Compositeur indépendant et très prolifique, Kalevi Aho a écrit cinq opéras, seize symphonies élaborées entre 1969 et 2014, vingt-huit concertos (1981-2016), trois symphonies de chambre pour orchestre à cordes et de nombreuses autres partitions orchestrales et de musique de chambre. Impliqué dans la politique culturelle de la Finlande et auteur d’une multitude de textes musicologiques, la renommée de ce créateur très industrieux a largement dépassé les frontières culturelles et géographiques de son pays natal.

Passionné et inspiré par les vastes tableaux orchestraux, c’est là qu’il donne le meilleur de ses capacités. Cet enregistrement propose un Concerto pour saxophone soprano et orchestre de chambre, composé en 2014-15, et destiné au très habile soliste Anders Paulsen soutenu par un en grande forme sous la baguette experte de . L’écoute prouve combien le terme d’éclectique, déjà avancé, correspond justement à la démarche créatrice de Aho : ce post-romantisme foisonnant doit à sa curiosité tous azimuts, à ses multiples influences. Le Quintette pour vents et piano témoigne de l’habileté et de l’inspiration de l’écriture du compositeur, qui a déjà élaboré plusieurs quintettes par le passé. Pour finir, le Solo I pour violon seul de 1975 est une musique bluffante, virtuose, échevelée, intranquille, formidablement défendue par en avril 2017 qui réalise là une étonnante prouesse technique et dramatique.

Kalevi Aho, à travers un abondant catalogue fait montre d’une inventivité, d’une adresse et d’un renouvellement créateur rare. Il figure sans conteste dans le peloton de tête des compositeurs de sa génération.

Banniere-clefsResMu728-90

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.