À emporter, CD, Musique d'ensemble

Mozart : Musique pour ensemble à vents

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart. Gran Partita K.361 (CD CAL 9317). Divertimenti de Salzbourg KV 213, 240, 252, 253, 270 & 12 pièces pour 2 cors KV 487 ou 496a (CD CAL 9329). Sérénades KV 375 & 388 (CD CAL 9304). Ensemble Philidor, directeur : Eric Baude. Durée : 2h58. ©2001-2003. Textes en français, anglais et allemand.

 

Calliope réédite sous la forme d’un coffret les très beaux enregistrements réalisés il y a quelques années des pièces majeures pour ensemble d’harmonie de Mozart. L’ propose des lectures d’une grande élégance de ces joyaux de la musique de chambre. Le genre de l’octuor à vents connaîtra, après Mozart des heures fastueuses avec les compositeurs, souvent originaires de Bohème, qui lui succéderont : Franz Krommer, Joseph Triebensee, Mislivecek, parmi d’autres, donneront à l’« Harmoniemusik » des œuvres de choix en marge d’arrangements des opéras de Mozart (Triebensee). Un concertino pour pianoforte et ensemble à vents (Triebensee) viendra encore élargir le répertoire qui échoira au début du XIXe siècle à cette formation regroupant par deux les hautbois, les clarinettes, les cors et les bassons, avec parfois en sus un contre-basson. Schubert signera pour sa part à l’adolescence une musique funèbre, le « Nonett » D. 79.

Pour ces œuvres de Mozart, les Philidor nous convient dans une ambiance qui semble célébrer la musique dans le cadre domestique, comme lors d’une veillée. L’esprit de ces disques se rapproche ainsi des circonstances d’exécution de ces pièces au temps de leur création. Le jeu de l’ensemble dirigé par Eric Baude est caressant, souple et caractérisé par un sens de la pulsation qui ne cède jamais le pas à la précipitation. Le recours aux instruments d’époque drape leurs lectures d’un velours confortable et ne sert pas de prétexte à accélérer les tempi. L’alchimie des timbres est merveilleuse. Elle se laisse déguster dans une sérénité que ce parti pris esthétique — tendant à se raréfier — parvient à installer. En cela, les Philidor se distinguent d’ensembles déployant un jeu plus vigoureux qui marque les attaques de manière plus tonitruante et avec plus de relief (Zefiro, Amphion Bläseroktett …) ; des ensembles qui jouent une carte plus démonstrative pour leurs enregistrements. D’aucuns trouveront peut-être les lectures des Philidor comparativement trop sages. S’il est vrai que quelques ardeurs plus marquées n’auraient pas dépareillé, il serait injuste de disqualifier les interprétations des Philidor qui gagnent en équilibre et en justesse de ton ce qu’elles perdent occasionnellement en prises de risque. Le Mozart des Philidor se livre avec une évidence enchanteresse. Il se chante avec un liant complice, qu’il se murmure ou s’affirme maestoso. Dans la Gran Partita, œuvre grandiose, mystérieuse et aux proportions sans équivalent, le lyrisme s’exprime toujours d’un seul souffle. Plus que pour les divertimenti figurant sur les deux autres disques du coffret, les musiciens rassemblés autour de cette partition emblématique dotent leur lignes d’accents bienvenus et font montre d’un aplomb de bon aloi. Ils maintiennent par ailleurs toujours une conduite irréprochable des lignes mélodiques.

Signalons que le disque consacré aux Divertimenti KV 213, 140, 252, 253 et 270 présente outre ces pièces moins souvent enregistrées que leurs paires, 12 pièces pour deux cors qu’il n’est pas aisé de trouver dans les bacs des disquaires.

Plus de détails

Wolfgang Amadeus Mozart. Gran Partita K.361 (CD CAL 9317). Divertimenti de Salzbourg KV 213, 240, 252, 253, 270 & 12 pièces pour 2 cors KV 487 ou 496a (CD CAL 9329). Sérénades KV 375 & 388 (CD CAL 9304). Ensemble Philidor, directeur : Eric Baude. Durée : 2h58. ©2001-2003. Textes en français, anglais et allemand.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.