Plus de détails

La Rosa Enflorese. La vida es un pasahe : Kantes djudeo-espanyoles. Edith Saint-Mard, chant. Michaël Grébil, chant, oud, cistre, vièle, percussions. Bernard Mouton, fûte à bec, cromorne. Thomas Baeté, viole de gambe. Vincent Libert, percussions. 1 CD Pavane ADW 7484. 2004. Enregistrement numérique réalisé les 23, 24, 25 août 2003. DDD. 75’39’’.

 

La vie est un passageAprès nous avoir gratifié d’un premier enregistrement de musiques Sépharades, La Roza Enflorese nous revient aujourd’hui avec un deuxième non moins excellent enregistrement de cette musique du Monde qu’il est important de connaître pour parfaire notre culture de mélomane averti.

Ces musiciens chercheurs savent nous offrir ce moment délicieux d’une re-création de musique ancienne en ce début du XXIe siècle. et ses complices nous transportent dans un monde de tolérance que l’actualité médiatique pourrait actuellement prendre en exemple. Les accents médiévaux et arabes nous donnent une leçon d’humilité. Car il existe à l’heure actuelle des ensembles qu’il ne faut en aucun cas occulter, ils nous offrent ce que nous cherchons, un peu de fraîcheur musicale dans un monde affaibli par l’économie souveraine. Nous sommes face à un cheminement artistique tel que celui de ou de l’ensemble l’Arpeggiatta, qui par un travail consciencieux et artistique, nous livrent une extase musicale en dehors de tout dogme. Alors, laissons nous porter par ces mélodies soi-disant faciles d’un certain répertoire folklorique désuet qui n’aurait rien à voir avec les manifestations populaires commercialement viables ?

La Vida es un pasahe ! À travers ce passage, les Humains laissent un peu de leur vie — de leur cœur —, au bord du chemin. Ces chants Judeo Espagnols de tradition orale ont influencé une bonne partie d’une musique traditionnelle méditerranéenne qui refait surface petit à petit dans nos consciences européennes. En cela, La Roza Enflorese est un témoin de cette renaissance presque inévitable.

Nous ne détaillerons pas l’ensemble des mélodies proposées car chacune est une perle qui apporte sa propre signification. Reste à écouter silencieusement et entendre à travers les multiples résonances de cette musique universelle le témoignage sublime de notre propre Histoire.

Plus de détails

La Rosa Enflorese. La vida es un pasahe : Kantes djudeo-espanyoles. Edith Saint-Mard, chant. Michaël Grébil, chant, oud, cistre, vièle, percussions. Bernard Mouton, fûte à bec, cromorne. Thomas Baeté, viole de gambe. Vincent Libert, percussions. 1 CD Pavane ADW 7484. 2004. Enregistrement numérique réalisé les 23, 24, 25 août 2003. DDD. 75’39’’.

 
Mots-clefs de cet article

Banniere-ClefsResmu-ok

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.