FBS-ResMusica-mégaBannière

Pour amateurs du « hors piste musical »

À emporter, DVD, DVD Musique

Spirits of Music, Vol I. Bobby Mc Ferrin. Nigel Kennedy. Kroke, Sibylla Rubens. The Kuumba singers, The bulgarian Voices, et le Gewandhausorchester Leipzig. Direction, Bobby Mac Ferrin. 1 DVD Vol I chez TDK. 74’. Ref : EuroArts DV-COSOM1.

 

Bobby Mac Ferrin est un hétéroclite du monde musical. Il n’est plus à sa première épreuve dans le monde « classique ». Ses enregistrements avec Yo Yo Ma, entre autres, nous montrent ses qualités artistiques avec, en plus, un « feeling » sans égal. Il est aussi toujours soucieux de nous proposer dans le vaste répertoire classique un programme de qualité. Cet homme est sans conteste un artiste généreux. C’est ici, en Maître de cérémonie, qu’il nous offre un programme à sa mesure et issu des racines traditionnelles. Sa prestation de chef d’orchestre dans « les songes d’une nuit d’été » que le DVD nous restitue dans toute son intention, est parfaite, l’orchestre choisi est effectivement à la hauteur.

Plus de vingt mille personnes se sont rassemblées sur la grande place de Leipzig et entendent évidemment un son amplifié qui nous est ici restitué. Mais seule la Scène compte et les artistes, qui se sont déplacés pour cette rencontre, sont sincères comme « The Kuumba Singer » – remarquable formation vocale – ou encore « The bulgarian voices » dont les talents apportent une pierre indispensable à l’édifice.

Nous restons par contre sur notre fin avec une critique que nous ne souhaitions pas acerbe vis à vis de « l’assistant violoniste », monsieur , qui pour être au rendez vous « populaire » est un peu trop « soft » et de plus trop médiocre dans le répertoire qu’il impose. Il distille invariablement des œuvres d’un niveau de fin d’étude de violon, d’une interprétation ordinaire avec des effets de grands solistes qui ne trompent personne. Il ne fait alors que renforcer notre idée d’un marketing « à l’américaine » qui voudrait que le « peuple » ne sache pas ce que c’est qu’entendre un virtuose?

Bref, un DVD facile et sans attention musicale dans le monde du violon. Ses desseins humanistes ne sont vraiment pas au rendez-vous d’un Mac Ferrin qui n’avait certainement pas eu l’intention de se moquer du public…

Banniere-clefdor1-aveclogo

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.