À emporter, Danse , DVD, DVD Danse

Tintin et la Fille du Pharaon

Plus de détails

Cesare Pugni : La Fille du Pharaon. Chorégraphie de Marius Petipa, reconstituée par Pierre Lacotte. Avec : Svetlana Zakharova, Aspicia ; Sergueï Filine, Lord Wilson/Taor. Orchestre du Théâtre Bolchoï de Moscou, direction : Alexandre Sotnikov. Durée totale : 130 minutes. 1 DVD Bel Air Media BAC 0001. Enregistré en 2003.

 

Les Clefs ResMusica

Votre enfant s’intéresse au ballet? Ne cherchez pas plus loin le cadeau qui le ou la ravira. La Fille du Pharaon, créé en 1862, est l’adaptation par du Roman de la momie de Théophile Gautier. C’est aussi son premier grand ballet, celui qui allait donner un essor décisif à sa carrière. Représenté pour la dernière fois en 1928, il a été remis à jour par , ancien directeur des ballets de Monte-Carlo et spécialiste de la reconstitution des ballets romantiques ; ce DVD est la captation de cette reconstitution, la plus proche possible de l’original en partie perdu. Un très intéressant entretien d’un quart d’heure avec , en bonus, explique bien les étapes de cette recréation.

Aussi, le spectacle que nous voyons est la réplique d’un grand ballet romantique tel qu’il était donné à l’époque : grandes toiles peintes, décors fastueux, innombrables costumes, Neptune/Roi du Nil à la grande barbe blanche, égyptiens en jupette à fermeture éclair, combat épique contre des lions en peluche… Bref, toute une imagerie naïve que d’aucuns peuvent aujourd’hui juger insupportable, d’autant qu’on y rencontre également quelques clichés racistes, comme ce bon Nègre passé au cirage noir sacrifié pour sa maîtresse. Mais c’est aussi cela qui fait la force du spectacle : cette absence de distanciation donne une réelle fraîcheur à ce premier degré un peu enfantin et l’on voit très clairement le plaisir que chacun prend à participer à l’aventure. On éprouve alors un certain plaisir -si l’on est resté suffisamment enfant soit-même pour aimer ce merveilleux gentil et coloré- à suivre ces péripéties prévisibles comme un vieil album de Tintin et chatoyantes comme Le Voleur de Bagdad ; tout cela est finalement très beau.

D’autant que les héros de cette aventure feuilletonesque forment un couple attachant : , le charme d’une Audrey Hepburn, est craquante à souhait et sa présence rayonne du plaisir simple de danser, ce qu’elle fait d’ailleurs superbement; , beau comme un dieu… grec, fera sans doute tourner quelques cœurs, il a l’énergie bondissante d’un Douglas Fairbanks et sa technique est également parfaite. L’ensemble du corps de ballet est d’ailleurs fort bon, quel progrès depuis le sinistre Lac des Cygnes de 1989 ! L’orchestre paraît aussi nettement meilleur, mais il faut dire que la musique de , dépourvue du moindre début d’intérêt, est le point faible de cette production : de la musique de kiosque au kilomètre sans même un effort de couleur locale.

Ajoutons enfin que l’objet est assez réussi, boîtier cartonné au papier mat accompagné d’un livret illustré, qu’image et son sont parfaits, avec même une piste DTS 5. 1 qui apporte une spatialisation discrète mais réussie, et que la captation est assez vivante. Ce DVD, premier de ce nouvel éditeur, a donc été fait avec beaucoup de soin et l’on attend maintenant avec impatience la suite du catalogue.

Bref, vous voilà averti : amateurs de ballets modernes ou de chorégraphies rénovées, passez votre chemin. Mais les enfants – grands et petits !- prendront un plaisir volatil mais réel à voir ce spectacle.

Plus de détails

Cesare Pugni : La Fille du Pharaon. Chorégraphie de Marius Petipa, reconstituée par Pierre Lacotte. Avec : Svetlana Zakharova, Aspicia ; Sergueï Filine, Lord Wilson/Taor. Orchestre du Théâtre Bolchoï de Moscou, direction : Alexandre Sotnikov. Durée totale : 130 minutes. 1 DVD Bel Air Media BAC 0001. Enregistré en 2003.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.