Banniere-clefsResMu728-90

Le Lac des Cygnes par Pietragalla et Dupond : magistral !

À emporter, Danse , DVD, DVD Danse

Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) : Le Lac des cygnes. Chorégraphie : Vladimir Bourmeister d’après Marius Petipa et Lev Ivanov, réalisée par Patrice Bart. Décors : Roberto Platé. Costumes : Tomio Mohri. Lumières : Maurizio Montobbio. Avec : Marie-Claude Pietragalla, Odette/Odile ; Patrick Dupond, Le Prince ; Eric Quilleré, Le Bouffon ; Olivier Patey, Rothbart ; les danseurs et le corps de ballet de l’Opéra National de Paris. Orchestre de l’Opéra National de Paris, direction : Jonathan Darlington. Réalisation : Alexandre Tarta. Filmé le 18 juillet 1992 à l’Opéra Bastille. Livret en français. Son PCM stéréo. 1 DVD Bel Air Classiques BAC006. Zone 2. 2’27’.

 

Les Clefs Resmusica

Nous l’appelions de nos vœux, et le voici, tout frais paru chez Bel Air Classiques, éditeur dont nous vous avions déjà recommandé la Fille du Pharaon. Dire que cette réédition enterre la concurrence platounette des versions traditionnelles du Lac de cygnes n’est rien. Il faut en effet saluer la perfection d’ensemble d’un spectacle absolument magistral, très bien capté par Alexandre Tarta, et que le DVD nous permet aujourd’hui de redécouvrir dans des conditions optimales.

Mais, histoire de vous faire saliver d’impatience, un petit mot d’abord sur la technique et la présentation. Contrairement à La Fille du Pharaon, pas de bonus ici, et le livret ne contient que le découpage des plages et un résumé rapide. C’est vraiment dommage, on aurait apprécié quelques lignes sur la version utilisée – Le Lac des cygnes a connu de nombreuses adaptations depuis sa création -, les danseurs et le chef d’orchestre. La prise de son fine et très claire, plus étalée en largeur qu’en profondeur – c’est la vérité d’une fosse d’orchestre – plafonne un peu dans les grands forte. Elle se situe néanmoins dans le haut du panier des enregistrements live actuels. L’image, filmée en haute définition, est excellente, parfaitement nette, et la compression inhérente au format DVD est imperceptible : pas d’effets de traînage, pas de pixellisation dans les mouvements rapides, pas de pompage des fonds. Vraiment très bien. Bref, une admirable réussite technique.

Qui relaie, venons en au fait, une réussite artistique encore plus impressionnante. La grâce et l’énergie : voilà, après bien des hésitations et mûre réflexion, les qualificatifs qui semblent le mieux rendre compte de l’impression générale dégagée par ce spectacle. Une vitalité phénoménale, une danse tout à la fois très maîtrisée techniquement, vive et ardente. Cette ardeur donne toute sa force dramatique à l’histoire d’Odette à laquelle prête sa grâce sans faiblesse. Car la beauté du spectacle tient non seulement au plaisir d’une danse proche de l’idéal, mais aussi à un véritable investissement théâtral de tous les interprètes. Ballet classique, certes, mais si l’on retrouve les figures imposées de la chorégraphie de Petipa – dont d’époustouflants mouvements d’ensemble – aucun cliché dans ce spectacle volontairement nu et sombre. Classicisme est ici synonyme de rigueur ou d’épure, pas de carton-pâte, d’attitudes figées et conventionnelles. Tout n’est que vie, que mouvement, toujours éloquent, toujours juste. Est-il utile, ensuite, d’évoquer la perfection d’un ou d’une Pietragalla, la grâce ambiguë du Bouffon d’ ? Cette perfection semble être, en fait, l’apanage de la troupe entière.

La direction de est rapide, énergique, en phase avec la chorégraphie, mais l’orchestre de l’Opéra de Paris n’est pas exempt de quelques dérapages occasionnels, véniels et de peu de poids, vraiment, devant la réussite générale.

Bref, vous l’aurez compris, un DVD indispensable à tous les amateurs de ballet et même aux autres qui risquent d’y découvrir des émotions inconnues. C’est ici qu’il faut apprendre son Lac des cygnes ; mais la barre sera placée si haut que les autres productions risquent, en comparaison, de paraître bien ternes…

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.