À emporter, CD, Musique d'ensemble, Musique symphonique

Œuvres orchestrales de Britten par Steuart Bedford

Plus de détails

Benjamin Britten (1913-1976) : Occasional Overture ; Variations sur un Thème de Frank Bridge, op. 10 * ; Prélude et Fugue pour orchestre à cordes à 18 parties, op. 29 * ; Variations et Fugue sur un Thème de Henry Purcell, op. 34 (The Young Person’s Guide to the Orchestra), op. 34. English Chamber Orchestra * ; London Symphony Orchestra, direction Steuart Bedford. 1 CD Naxos. Réf. : 8557200. Enregistré à All Saints Church, East Finchley en avril 1992 et au Barbican Center, Londres, les 23 et 25 avril 1991. DDD. Notice en anglais. Durée : 59’50.

 

Avec cette nouvelle livraison et toujours à prix modique (jadis publiée par Collins Classics) le label Naxos complète son exploration des œuvres orchestrales de . Les Variations sur un Thème de Frank Bridge, op. 10, datent de 1937 et résultent d’une commande à destination du festival de Salzbourg. L’élève emprunta au maître vénéré un thème trouvé dans le second volet des Trois Idylles pour quatuor à cordes (1911). La partition comprend 10 variations et se présente plutôt comme une suite faite de sections distinctes, contrastées et constamment brillantes. Son écriture affiche une grande clarté (variation 2, Adagio) et une réelle homogénéité bien que Britten ne néglige pas à l’occasion quelques incursions parodiques (variation 4, Aria Italiana) ou satiriques (variation 8, Valse viennoise).

L’, formation de réputation internationale depuis son lancement en 1960, sous la direction précise et stimulante de , affiche une nouvelle fois ses qualités saillantes. Les interprètes réussissent parfaitement la dixième et dernière variation, Fugue et Finale, qui expose à nouveau le thème initial sous divers éclairages. Les Variations et Fugue sur un thème de Purcell (op. 34, composé en 1946), plus connu sous la dénomination de « Guide de l’orchestre à l’intention des jeunes personnes » s’avère être bien davantage qu’un simple inventaire des possibilités des différentes familles composant l’orchestre. A cet égard, cette œuvre dépasse largement en intérêt musical, la portée – toutefois loin d’être négligeable – de Pierre et le Loup de Prokofiev (1936), partition à laquelle on la compare souvent. L’Orchestre symphonique de Londres et encore, en gravent une version fort honorable, talonnée de près ou devancée par de nombreuses autres versions prestigieuses, mais dont l’atout déterminant pour ceux qui ne possèderaient aucune version, en est le prix très attractif.

L’œuvre s’achève par une brillante intervention de l’ensemble des pupitres chantant le Maestoso si caractéristique et entraînant que Purcell composa pour la musique de scène de Abdelazar or The Moor’s Revenge en 1695. Deux autres opus accompagnent ce programme idéal pour aborder l’œuvre orchestrale de Britten, si l’on excepte la célébrissime et fort sympathique Simple Symphony de 1934.

Plus de détails

Benjamin Britten (1913-1976) : Occasional Overture ; Variations sur un Thème de Frank Bridge, op. 10 * ; Prélude et Fugue pour orchestre à cordes à 18 parties, op. 29 * ; Variations et Fugue sur un Thème de Henry Purcell, op. 34 (The Young Person’s Guide to the Orchestra), op. 34. English Chamber Orchestra * ; London Symphony Orchestra, direction Steuart Bedford. 1 CD Naxos. Réf. : 8557200. Enregistré à All Saints Church, East Finchley en avril 1992 et au Barbican Center, Londres, les 23 et 25 avril 1991. DDD. Notice en anglais. Durée : 59’50.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.