À emporter, CD, Musique d'ensemble

Une relecture des œuvres de Boccherini

Plus de détails

Luigi Boccherini (1743-1805)  : Concerto pour violoncelle en la majeur ; Sonate n°7 en si bémol majeur pour violoncelle & basse continue ; Sonate en do majeur pour violoncelle ; Concerto pour violoncelle en sol majeur ; Sonate n°6 en la majeur pour violoncelle & basse continue. Les Basses Réunies : Bruno Cocset, violoncelle concertant. Emmanuel Jacques, violoncelle et ténor de violon. Mathurin Matharel, violoncelle et ténor de violon. Richard Myron, contrebasse. Xavier Diaz-Latorre, guitare. Lucas Guglielmi, clavecin. 1 CD Alpha Réf. : 084. Enregistré en décembre 2004, à la Chapelle de Notre-Dame de Bon Secours. SACD. Fort belle notice bilingue (français, anglais). Durée : 61’59.

 

est un de ces musiciens du temps de Haydn qui a su particulièrement s’enrichir de l’émulation musicale alors en vigueur aux quatre coins de l’Europe. Ayant beaucoup voyagé – il a notamment séjourné à Vienne – sa musique se distingue autant par son charme et son exubérance que par un souci de la forme qui la rapproche parfois de la rigueur germanique. La notice du présent CD comporte un texte de qui explique la variété du programme « Boccherini » choisi et qui, tout en rappelant cette multitude d’influences, relie le compositeur à la France. Boccherini s’est en effet produit à Paris avec son ami Manfredi qui tenait au violon la partie d’accompagnement dans ses soli de violoncelles.

La démarche des Basses Réunies se distingue aussi par leurs instrumentations élaborées. Ainsi, pour la sonate en si bémol majeur, dont il existe une version concertante, explique qu’il a choisi d’associer au violoncelle une guitare et une contrebasse « pour mieux servir son caractère opératique et débridé ». Pour les concertos, hormis la basse continue, un ténor de violon et un deuxième violoncelle viennent jouer à la tierce et à la sixte la partie du violoncelle soliste, afin de retrouver l’esprit de la sonate en trio ou du quatuor du XVIIIe siècle.

A l’aune de cette (re-)lecture, ces œuvres sonnent souvent plus comme des pièces baroques que comme des compositions du temps de Mozart. Il est vrai qu’avec un compositeur ayant traversé des pans aussi importants de deux périodes distinctes, la frontière est ténue. parviennent à donner une image nouvelle d’un musicien prolifique qui, au disque, n’a pas été oublié comme certains de ses contemporains. Il est en effet possible de dénombrer maints enregistrements d’œuvres de Boccherini à toutes les époques ou presque. Cependant, peu suivent des axes interprétatifs aussi caractérisés et authentiques.

Cette parution pleinement originale d’Alpha convainc autant par sa démarche que par le très bel équilibre instrumental que trouve . Les parties de violoncelle solo, qui se hissent souvent vers le suraigu, jouissent d’une souplesse et d’une respiration de bon aloi qu’une prise de son exemplaire vient agréablement servir.

Plus de détails

Luigi Boccherini (1743-1805)  : Concerto pour violoncelle en la majeur ; Sonate n°7 en si bémol majeur pour violoncelle & basse continue ; Sonate en do majeur pour violoncelle ; Concerto pour violoncelle en sol majeur ; Sonate n°6 en la majeur pour violoncelle & basse continue. Les Basses Réunies : Bruno Cocset, violoncelle concertant. Emmanuel Jacques, violoncelle et ténor de violon. Mathurin Matharel, violoncelle et ténor de violon. Richard Myron, contrebasse. Xavier Diaz-Latorre, guitare. Lucas Guglielmi, clavecin. 1 CD Alpha Réf. : 084. Enregistré en décembre 2004, à la Chapelle de Notre-Dame de Bon Secours. SACD. Fort belle notice bilingue (français, anglais). Durée : 61’59.

 
Mots-clefs de cet article

Resmusica-bannière-01

Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.