Carmen-banniere-728x90

Accordone ressuscite la frottola : le disque qui rend heureux

À emporter, CD, Musique d'ensemble

Marco Cara (1470-1525), Filippo Azzaiolo ( ?-1569), Antonio Stringari (XVIe siècle), Antonio Capriloli (XVIe siècle), Guido Morini (né en 1959), Jacopo Fogliano (1468-1548), Bartolomeo Tromboncino (147-1535), Orlando di Lasso (1532-1594), Guglielmo il Giuggiola (XVIe siècle), Paolo Scoto (XVIe siècle), Ambrogio Dalza ( ?-1508), Filippo de Lurano (1475-1520), Pietro Paolo Borrono (1490 ?-1563 ?), Marco Beasley (né en 1957) : Frottole. Accordone : Marco Beasley, chant ; Guido Morini, orgue et direction musicale ; Stefano Rocco, luth et guitare renaissance ; Franco Pavan, luth. Avec la participation de Fabio Accurso, luth à plectre, Bruce Dickey, cornet à bouquin. 1CD Cypres. Réf : CYP1643. enregistré en avril-mai 2005. Notice quadrilingue, intéressante (italien, néerlandais, anglais, français). Durée 69’03.

 

Qu’est-ce que les frottole? Ce sont des miniatures poétiques et musicales qui précédèrent le madrigal dans l’histoire musicale de l’Italie de la Renaissance, cherchant une alternative au contrepoint français, alors la forme instrumentale et vocale à la mode. La cour de Mantoue contribua particulièrement à leur rayonnement et leur diffusion.

a réuni 22 de ces pièces dans son dernier enregistrement, ou plutôt, en a réuni 20, puisque (luth et direction musicale) a composé un morceau instrumental et (chant) une pièce vocale a capella. Souvent pour voix seule et luth, quelquefois avec un accompagnement plus étoffé, les possibilités d’interprétation sont multiples, en raison du caractère même du répertoire, qui repose sur l’improvisation. Le choix de l’ajout d’un cornet à bouquin est ainsi propre à . Reconnaissons que s’il ajoute de l’entrain à l’ensemble, sa sonorité est parfois légèrement envahissante. Les paroles, des textes de Pétrarque ou d’autres poètes de cour, se référent pour la plupart aux souffrances de l’amour. En hommage à ces poètes, a tenu à y mêler certaines strophes composées par lui.

Malgré toutes ces peines d’amour déployées, de cet enregistrement se dégage une joyeuse vitalité qui rend heureux, tout simplement. Simplicité sans concessions à la facilité de la forme musicale, concision et force expressive de la facture, joie communicative de chanter et évidence de la voix suave de , naturel de l’accompagnement, tout concourt à l’allégresse.

Pour ceux qui craindraient la lassitude due à la répétitivité, ce qui n’est absolument pas le cas, on conseille l’écoute de bon matin dans son balladeur, pour mettre de bonne humeur toute la journée.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.