À emporter, Musique et cinéma

Le cinéaste Krysztof Kieslowski et son musicien Zbigniew Preisner

Plus de détails

Pourquoi célébrer le Xe anniversaire de la disparition de l’immense cinéaste Krysztof Kieslowski ? Tout d’abord parce que ResMusica aime les choses belles et intelligentes

 

mk2_veronique-300x552Tout d’abord parce que ResMusica aime les choses belles et intelligentes, dont font partie les films de Krysztof Kieslowski, comme par exemple Tu ne tueras point, réquisitoire sans concession contre la peine de mort, et en général l’ensemble du Décalogue. L’œuvre de Kieslowski est indissociable de la musique : en premier lieu par sa collaboration avec le compositeur , sans lesquels ses films n’auraient pas la même ambiance ni le même goût ; ensuite par le choix de certains de ses sujets.

Wéronika est polonaise et cantatrice, douée de façon innée d’une voix merveilleuse, et atteinte d’une malformation cardiaque indétectable. Elle mourra, moins de cette maladie que d’avoir privilégié sa carrière à son amour. A l’autre bout de l’Europe, Véronique, française, née le même jour, est dotée d’une voix merveilleuse et d’une malformation cardiaque indétectable. Alertée par un sixième sens qu’elle possède depuis sa naissance, comme si un double veillait sur elle, elle abandonne le chant et rencontre l’homme de sa vie. Tel est le sujet de La double vie de Véronique.

Julie a perdu le goût de la vie depuis que son mari, compositeur, et sa fille, sont morts dans un accident de la route. Elle y renaîtra en terminant l’œuvre de son mari, ou peut-être est-ce la sienne depuis l’origine. Tel est le sujet de Trois couleurs : Bleu (Lion d’or festival de Venise 1994).

Et bien sûr, dans ces films plus encore que dans les autres, la musique de est en osmose parfaite avec l’univers du cinéaste. Car ce qui est important, ce qui parle le plus au spectateur, ce ne sont pas les dialogues, c’est l’utilisation de la musique et du silence. Des notes et des silences criants de signification.

Films décrivant le monde musical ? Bien entendu, mais allant bien plus loin que les bluettes à la Gérard Corbiau, à des années-lumières des simples faits, les images magiques de Kieslowski nous parlent d’âme et d’universalité.

La firme MK2 célébrera l’anniversaire comme il se doit :

– Ressortie en salles le 15 février de la version restaurée de La double vie de Véronique

– Rétrospective de ses longs métrages au MK2 Parnasse et de ses courts métrages à l’Institut polonais de Paris à partir du 15 février 2006

– la sortie de La double vie de Véronique inédit en double DVD collector, ainsi qu’un coffret Trois couleurs Bleu Blanc Rouge et La double vie de Véronique le 22 février 2006 chez MK2 Editions

– la sortie du livre Krzysztof Kieslowski : Le cinéma et moi, le 2 février 2006, aux éditions Noir sur Blanc.

Plus de détails

Pourquoi célébrer le Xe anniversaire de la disparition de l’immense cinéaste Krysztof Kieslowski ? Tout d’abord parce que ResMusica aime les choses belles et intelligentes

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.