Classiques inusables par Rostropovitch et Giulini

À emporter, DVD, DVD Musique, Musique symphonique

Anton Dvorak (1844-1904) : Concerto pour violoncelle en si op. 104 ; Camille Saint-Saëns (1835-1921) : Concerto pour violoncelle n°1 en la mineur op. 33. Mstislav Rostropovitch, violoncelle, London Philharmonic Orchestra, direction : Carlo Maria Giulini. Réalisation : Hugo Käch. En registré en 1979. 1 DVD EMI Classics 0946358231. Toutes zones. TT : 61’

 

Les prises de vues ne se distinguent guère ici par leur originalité, d’ailleurs le réalisateur n’en a cure. Lorsque et Rostropovitch se rencontrent, il n’y a guère de place pour une autre entité que leur façon de faire de la musique. Dvorak et Saint-Saëns sont ici les invités de marque, les caméras de simple « voyeurs » réduits au rang de témoin.

Mais au milieu des années 70, Giulini et « Rostro » sont au sommet de leur art et de leur popularité. D’aucuns déploreront l’autocélébration qui ressort implicitement de ces prises. Et pourtant quelle présence de dans ce Concerto de Dvorak qu’il aime tant ! Giulini était, on le sait, le plus attentionné des accompagnateurs, le plus humble des partenaires.

La réalisation ne permet guère de s’en rendre compte, tant elle reste trop classique ( gros plan sur le chef lorsque l’orchestre joue seul ). Néanmoins et pour ces mêmes bonnes raisons, ce DVD est chargé d’émotion, constitue un témoin d’une époque révolue.

Les deux artistes avaient enregistré le même programme pour le disque, l’accueil était resté mitigé. On se souvient avoir vu cette vidéo à la fin des années 70 en deuxième partie d’une soirée diffusée sur TF1 dont la première retransmettait en direct un concert de Karl Böhm à Paris.

Nous ne sommes pas près de revivre ces instants d’opulence musicale en « prime time ».

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.