bandeau RES MUSICA

Un Brahms sur Masur

À emporter, CD, Musique symphonique

Johannes Brahms (1833-1897) : Concerto n° 2 pour piano et orchestre en si bémol majeur op. 83 ; Ludwig van Beethoven ( 1770-1827 ) : Sonate n°8 en do mineur op. 13 « Pathétique ». Misha Dichter, piano. Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, direction : Kurt Masur. 1 CD Pentatone classics PTC 5186 125. Enregistré en 1977 et 1976. Durée 66’23.

 

Au cours de ses fécondes années en Allemagne de l’est, a eu le temps de graver un corpus d’enregistrements d’une valeur inégale mais qui témoigne de la vitalité de son engagement auprès du Gewandhaus de Leipzig.

Autant l’affirmer d’emblée ; le pianiste favori de Masur au cours des seventies était le génial Peter Rössl dont les gravures Beethoven et précisément Brahms sont à redécouvrir. ne démérite d’aucune manière, son Brahms est musclé, délié, affirmé dans ses détails. Mais « Dichter » se traduit par « poète » de l’allemand et c’est bien cette dimension qui nous manque cruellement ici. Le troisième mouvement en est bien entendu la victime principale. Cette page sereine, suave aux climats divers si difficiles à créer ne supporte guère l’approche par trop formelle. Comme nous le savons, le romantisme et l’effusion ne sont pas les points forts de Masur qui a bien du mal à se laisser aller…

Comparez cette page unique en son genre avec la manière si différente dont Fisher-Furtwängler, Pollini-Abbado ( Vienne ) ou Arrau-Giulini l’abordent. Les trois autres mouvements échappent peu ou prou au naufrage, le premier étant même d’une belle facture, la robustesse des interprètes étant bien venue. Mischa Dichter s’impose bien davantage dans la sonate « Pathétique » de Beethoven qui complète ce disque. Il lui faut là aussi affronter une discographie pléthorique, son jeu toujours robuste et modérément mélodique (le deuxième mouvement ne « larmoie » pas) séduit sans bousculer les géants que sont Kempff, Brendel ou le sublime Arrau.

Pour fanatiques de Masur et admirateurs de Dichter.

Banniere-ClefsResmu-ok

Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.