Plus de détails

Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n°5 en ut dièse mineur. San Francisco Symphony Orchestra, direction : Michael Tilson Thomas. 1 CD SFS Media 821936-0012-2. Enregistrement live à San Francisco fin septembre 2005. DDD. Notice trilingue (anglais-allemand-français). Durée : 73’21’’.

 

Les symphonies de Mahler constituent pour les grands chefs d’orchestre un pont inévitable dans leur carrière, un chemin souvent périlleux -car nécessitant intelligence, application et humanité- mais indispensable, comme les symphonies de Beethoven, à l’enrichissement d’une discographie personnelle. Après les Symphonies n°7 et n°9, nous offre la Symphonie n°5 du compositeur.

Propreté et irrégularité sont les maîtres mots de ce CD, dont l’écoute est cependant agréable. Les détachés sont réussis, et la présence de superbes phrases suspensives à plusieurs endroits en font un enregistrement novateur et intéressant. Le tempo est judicieusement choisi, ni très vif (Kondrashin), ni lent (Haitink), plutôt modéré et contrôlé (Chailly). Le tout est bien construit techniquement, l’orchestre, difficilement critiquable, faisant preuve de justesse et de présence.

En revanche, certains éléments sont négligés. Tout d’abord, les cuivres criards laissent une impression désagréable, surtout dans l’ouverture de la symphonie où des cuivres légèrement plus ronds et moins stridents auraient été préférables. Ensuite, la gamme des nuances utilisée par MTT est vraiment étrange : certains passages sont beaucoup trop pianissimo, d’autres trop forte ; ce contraste important fait perdre à plusieurs reprises le fil dramatique et coupe le magma uniforme et dense pour laisser place à un mouvement brownien décousu et discontinu. Enfin, l’interprétation manque de dureté, de chaleur et de tension par rapport aux versions de référence que nous connaissons (Chailly, DECCA ; Haitink Philips ; Bernstein DGG ).

Cette version contient de très bonnes idées, des « détails » exploitables dans l’absolu, mais qui ont du mal à se dégager de cet enregistrement, les approximations commises faisant presque oublier qu’il s’agit de la Symphonie n°5 de Mahler.

(Visited 219 times, 1 visits today)

Plus de détails

Gustav Mahler (1860-1911) : Symphonie n°5 en ut dièse mineur. San Francisco Symphony Orchestra, direction : Michael Tilson Thomas. 1 CD SFS Media 821936-0012-2. Enregistrement live à San Francisco fin septembre 2005. DDD. Notice trilingue (anglais-allemand-français). Durée : 73’21’’.

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.