Archives de l’auteur : Richard Portelli

avatar

À propos de Richard Portelli

C’est à dix sept ans, et en autodidacte, que Richard Portelli découvre la musique classique en écoutant Mahler et Rachmaninov, qui l’accompagneront durant ses années de lycée à Toulouse et de classes préparatoires au lycée Louis Le Grand. En août 2006, un an après son entrée à l’Ecole Normale Supérieure de Lyon, il publie sa première critique sur Resmusica. Puis l’année 2007 voit naître, outre son intérêt pour l’écriture muscicale au conservatoire de Lyon, sa passion pour le jeu de go. Il s’y consacrera dès lors autant qu’aux échecs, qu’il pratique depuis l’enfance lors de championnats nationaux. 2007 s’ouvre enfin sur son Master de physique, et la perspective d’une carrière dans le domaine de l’énergie nucléaire.
De l’excellent Rachmaninov !

De l’excellent Rachmaninov !

Régis Pasquier, Roland Pidoux et Jean-Claude Pennetier ont la bonne idée de nous rappeler à quel point les trios pour piano du compositeur russe sont, sans conteste, parmi les plus beaux du répertoire post-romantique. Le contexte de composition de ces œuvres, intelligemment assimilé par les interprètes, fait de ce cd une très belle réussite. Outre des qualités techniques certaines et des couleurs superbes, c’est surtout la répartition sonore des instruments qui ...
Les Gitans en musique

Les Gitans en musique

Editions Gallimard Jeunesse Les Editions Gallimard Jeunesse Musique ont la très bonne idée de permettre aux enfants de découvrir les musiques du monde en lecture et en musique. Le présent livret met en lumière la musique gitane et manouche à travers l’histoire d’un petit garçon gitan curieux, Angelo, qui s’égare dans une forêt pleine de rêves et de dangers. Il y fait la rencontre d’animaux menaçants, d’arbres étranges et d’un petit ...
Sonates pour violoncelle de Brahms

Sonates pour violoncelle de Brahms par Marc Coppey et Peter Laul

Le label Aeon nous propose un enregistrement des sonates pour violoncelle et violon (au violoncelle !) de Brahms par deux interprètes de grande renommée. L’opus 38 est une œuvre profondément romantique, très inspirée, dont le premier thème est construit avec les notes du renversement du sujet de l’Art de la Fugue de Jean-Sébastien Bach. Très caractéristique du style du jeune Brahms, elle a la particularité d’attribuer à chaque instrument un rôle de ...
Harding et Mahler : exceptionnel

Harding et Mahler : exceptionnel

La Symphonie n°10 de Gustav Mahler a profondément marqué les esprits. D’une part parce que le chiffre 10 est sacré dans l’histoire de la symphonie, de nombreux compositeurs de génie n’ayant pas réussi à aller au-delà de neuf compositions, qu’il s’agisse de Beethoven, Schubert, Bruckner ou encore Dvořák. D’autre part parce que, de cette symphonie comportant cinq mouvements, le seul intégralement achevé par Mahler est le célèbre Adagio, à la ...
Le lièvre, le quatuor pour la fin du Temps … et Kee-Yong Chong

Le lièvre, le quatuor pour la fin du Temps… et Kee-Yong Chong

S’il est sans doute inutile de présenter Messiaen et son célèbre Quatuor pour la fin du Temps, il n’en va pas de même pour Kee Yong Chong. Ce jeune compositeur malais a étudié la composition au Conservatoire Royal de Bruxelles sous la direction de Jan Van Landeghem et de Daniel Capelletti avant de finir son apprentissage au Conservatoire Royal Flamand où il suit essentiellement les masters classes auprès de compositeurs ...
Muñoz ou l’impasse de la musique vocale contemporaine

Enrique Muñoz ou l’impasse de la musique vocale contemporaine

Le label Emec présente trois œuvres vocales du compositeur contemporain Enrique Muñoz dédiées au Soli-Tutti et interprétées par cette même formation. Sombras «Espacios para un requiem» fut créée au Cercle des Beaux-Arts de Madrid en 1999. Cette messe des morts pour 12 chanteurs solistes est en premier lieu construite en fonction du traitement spatial du son et du texte et ce sont les chanteurs solistes qui définissent (par exemple par leurs ...
Concerto pour piano de Jolivet, coup de coeur !

Concerto pour piano de Jolivet, coup de coeur !

Après des débuts réussis, le label Maguelone continue (avec raison!) l’intégrale de la musique pour piano d’André Jolivet avec ce troisième volume. Ecrite en 1945, la sonate n°1 de Jolivet est un hommage à Béla Bartók, disparu peu de temps avant. L’influence de Bartók est omniprésente dans cette œuvre, certes, mais parfaitement assimilée, tellement assimilée qu’il serait impossible de dire ce qui révèle d’un compositeur ou de l’autre. Jolivet réussit avec ...
Mario Del Monaco à Moscou : hommage à une légende

Mario Del Monaco à Moscou : hommage à une légende

En juin 1959, Mario Del Monaco se rend au théâtre du Bolchoï à Moscou en tant qu’artiste invité. C’est la première fois qu’un chanteur d’opéra italien chante en URSS. Ses interprétations de I pagliacci et de Carmen font sensation et on peut lire, au lendemain de sa première représentation, en première page de la « Pravda » que le chanteur italien a conquis le cœur des moscovites. Il reçoit dans ...
Suprême de crème à la Elgar

Suprême de crème à la Elgar

Les deux concertos proposés renferment une même caractéristique : ils constituent l’unique page orchestrale de chacun des deux compositeurs pour cet instrument. Au-delà de cette simple analogie, ils sont de contenus musicaux extrêmement riches. Jamie Walton a un point commun avec Jacqueline Dupré : ils ont eu le même professeur de violoncelle : William Pleeth. Elle, à la Guildhall School of Music and Drama à Londres, lui, prenant simplement des leçons particulières avec le ...
Cassard et Schubert : 20 ans déjà …

Philippe Cassard et Schubert : 20 ans déjà…

Après un Schumann extrêmement réussi, nous retrouvons avec grand plaisir Philippe Cassard dans une nouvelle page de Schubert. Depuis son premier enregistrement paru en 1988, le style du pianiste a sensiblement mûri et sa personnalité musicale s’est agréablement développée : son jeu est spontané (pas de rubato excessifs), audacieux, et sa façon de tourner les phrases est plus recherchée, a pris de l’envergure et de la densité. Le travail d’interprétation est remarquable ...
Auditorium en feu !

Auditorium en feu !

Orchestre National de Lyon Un beau programme en perspective à l’auditorium de Lyon ce soir ! Du symphonique en présence de grands solistes, tels Alexandre Tharaud ou le médiatique Thierry Escaich. Inspirée de La Primavera de Botticelli, Printemps, la suite symphonique composée par Debussy à Rome en 1887 (notons qu’en raison d’une histoire « complexe », l’orchestration est à mettre au crédit d’Henri Büsser sous la supervision de Debussy), arbore de beaux paysages fantastiques ...
O Martha ô Martha berce moi !

O Martha ô Martha berce moi !

Les admirateurs de Martha Argerich ne seront pas déçus par cet enregistrement live « Chostakovitch » et ne pourront que se réjouir de voir l’immense pianiste toujours au sommet de son talent et de son art. Le concerto pour piano est magnifiquement interprété. L’entente entre les deux solistes et l’orchestre nous paraît assez insolite, pour donner un résultat rarement aussi parfait. L’on retrouve avec grand plaisir le souffle dramatique de Dimitri Chostakovitch ...
Sonates de Beethoven pour piano et violon

Sonates de Beethoven pour piano et violon

Zig-Zag Territoires nous propose dans cet enregistrement les sonates opus 12 de Beethoven -dédiées à Antonio Salieri- sur instruments d’époque. Nous sommes déçus par cette gravure qui, n’étant tout de même pas catastrophique, sera vite à oublier. Beaucoup trop de choses sont négligées, le violon est raide comme un piquet, aride comme le Sahara, et le piano n’est malheureusement pas l’oasis tant attendue pour sauver cette interprétation. Quant au contraste piano/violon ...
Sonates pour violon et piano de Brahms

Sonates pour violon et piano de Brahms

Les sonates pour violon et piano, écrites de 1879 à 1888, constituent des œuvres incontournables de la musique de chambre romantique. En 1879, Brahms a déjà composé bon nombre de chef-d’œuvres et se lance dans la conception d’une quatrième sonate pour violon et piano (op. 78). Malheureusement, il détruira par la suite les trois autres qu’il avait composées auparavant ; cet opus 78 deviendra par conséquent sa première sonate pour violon et ...
Scriabin by Lankova

Scriabin by Lankova

Le caractère hybride de Scriabine, compositeur à la fois romantique, violent et malsain peut s’avérer redoutable pour les interprètes, d’autant que sa personnalité a évolué de façon spectaculaire entre ses premières œuvres, profondément romantiques et ses dernières, beaucoup plus dûres, gouvernées par la démence et le désir de vision. Face à cette personnalité complexe, Irina Lankova privilégie l’aspect romantique, mettant souvent de côté la folie scriabinienne, notamment dans la Sonate n°9 ...
Tilson Thomas dirige Mahler

Tilson Thomas dirige Mahler

Les symphonies de Mahler constituent pour les grands chefs d’orchestre un pont inévitable dans leur carrière, un chemin souvent périlleux -car nécessitant intelligence, application et humanité- mais indispensable, comme les symphonies de Beethoven, à l’enrichissement d’une discographie personnelle. Après les Symphonies n°7 et n°9, Michael Tilson Thomas nous offre la Symphonie n°5 du compositeur. Propreté et irrégularité sont les maîtres mots de ce CD, dont l’écoute est cependant agréable. Les détachés ...
Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

Gomez-Mansur : un interprète de génie, pas une machine

C’est avec beaucoup de plaisir que nous écoutons le premier CD d’Adriel Gomez-Mansur, repéré par Martha Argerich et invité au festival portant son nom en 2001 et 2002. Sur la carte d’identité de ce jeune garçon, nous pouvons lire : Adriel Gomez-Mansur, né à Buenos Aires en 1989, commence le piano à 4 ans, joue dans les plus grandes salles argentines dès l’âge de 7 ans ... Un classique! A new Kissin? Pas ...
Saint-Saëns dynamité!

Le Trio Daphnis dynamite Saint-Saëns !

Inutile de rappeler que les trios avec piano de Saint-Saëns ont été de par le passé très peu interprétés et mal servis par le disque. Après la merveilleuse version du Trio Wanderer et la lecture très personnelle du Trio Florestan, le tout récent trio Daphnis, créé en 2002, livre, dans leur premier enregistrement CD, une version explosive, complètement survoltée, qui ferait presque oublier les autres interprétations. Ceux qui sont convaincus que ...
Märkl et Chouinard au top

Jun Märkl et Marie Chouinard au top

Les concerts d’ouverture réservent toujours des surprises à leurs invités. Un auditorium archi-comble et complètement enfumé nous empêchait presque de trouver notre place. Un couplage Debussy-Stravinsky assez insolite -joué avec ballet- nous attendait dans une salle noire type opéra, les pupitres des musiciens étant très légèrement éclairés. Jun Märkl, quant à lui dirigeant dans l’obscurité quasi totale. Une danseuse au look bestial, vêtue très légèrement, entra sur scène pour le prélude, ...
Sonates de Beethoven par Rösel

Sonates de Beethoven par Peter Rösel

Il est toujours difficile d’interpréter les œuvres très connues du grand public, surtout lorsqu’elles constituent un point de rencontre incontournable de nombreux musiciens talentueux. Peter Rösel, concertiste de renommée internationale très discret, livre pourtant là un enregistrement exceptionnel, qui marquera sans nul doute la discographie pianistique gigantesque de Beethoven. Après des Brahms qui se passent de commentaires, Rösel frappe de nouveau dans un répertoire qui lui convient si bien. On est ...
Boulez dirige Mahler

Boulez dirige la Résurrection de Mahler

Après la Symphonie n°3 gravée en mars 2003 et ses critiques mitigées, Boulez continue son avancée dans Mahler et s’attaque à un des grands piliers du compositeur autrichien : sa Symphonie n°2 dite « Résurrection » en ut mineur. Alors que les versions de référence ne manquent pas (Klemperer 1962 : Philharmonia, Schwarkopf, Rössl-Majdan EMI ; Bernstein 1963 : New York Philarmonic, Venora, Tourel, Sony, ou encore la version très appréciée de Zubin Mehta avec le Wiener ...