Plus de détails

Marin Marais (1656-1728) : Sémélé (Ouverture et danses). Montréal Baroque, direction Wieland Kuijken. 1 CD Atma Classique SACD2 2527. Enregistré à l’Eglise Saint-Augustin de Mirabel (Québec), les 26, 27 et 28 juin 2006. Notice : bilingue (français et anglais). Durée : 54’19’’

 

Initié en 2003, le festival Montréal Baroque doit beaucoup à la gambiste et violoncelliste montréalaise Susie Napper. Il concentre ses programmations sur des œuvres s’étendant du Moyen Âge jusqu’aux XVIIe et XVIIIe siècles. Ce festival a su en très peu de temps attirer un public passionné et curieux ainsi que d’excellents instrumentistes de réputation internationale. A l’occasion du festival annuel qui se déroule pendant quatre jours fin juin, un ensemble instrumental baptisé lui aussi Montréal Baroque se constitue en faisant appel à des musiciens chevronnés jouant sur instruments d’époque.

Pour l’enregistrement des parties instrumentales (ouverture et danses) du Sémélé que écrivit en 1709, on a fait appel à dont on connaît l’expertise avec, entre autres fameuses réalisations, la fondation avec ses frères de La Petite Bande, du Quatuor Kuijken, avec également son jeu à la viole de gambe et ses grandes capacités de chef d’orchestre.

excellait à la viole de gambe, travaillait à l’Académie royale de musique et composait. Inspiré par la Sémélé mythologique, aimée de Zeus et mère de Dionysos, il trouve l’inspiration pour élaborer une vaste partition dont les parties purement instrumentales constituent la colonne vertébrale de cet enregistrement réalisé à Québec lors de l’édition 2006.

Gérard Geay, musicologue du Centre de musique baroque de Versailles, a restauré les parties intermédiaires de Sémélé conférant de la sorte à la partition une continuité et une logique indispensable à une écoute bénéfique et agréable. La musique de Marais porte la marque de Lully, s’inspire directement de nombreux airs de danses traditionnels et populaires, respire par ses qualités mélodiques bien sériées, enthousiasme par son harmonie optimiste et franche, faisant évoquer de manière insistante certains des ingrédients qui assureront la marque et la gloire de Georg Friedrich Haendel son cadet de trente ans.

In fine, une des œuvres les plus surprenantes du répertoire du Grand Siècle ainsi que l’assurait en 1991 Jérôme de la Gorce, qui appelait de ses vœux une intervention visant à «restituer les parties intermédiaires»… C’est chose faite, parfaitement viable et réussi.

(Visited 221 times, 1 visits today)

Plus de détails

Marin Marais (1656-1728) : Sémélé (Ouverture et danses). Montréal Baroque, direction Wieland Kuijken. 1 CD Atma Classique SACD2 2527. Enregistré à l’Eglise Saint-Augustin de Mirabel (Québec), les 26, 27 et 28 juin 2006. Notice : bilingue (français et anglais). Durée : 54’19’’

 
Mots-clefs de cet article
Reproduire cet article : Vous avez aimé cet article ? N’hésitez pas à le faire savoir sur votre site, votre blog, etc. ! Le site de ResMusica est protégé par la propriété intellectuelle, mais vous pouvez reproduire de courtes citations de cet article, à condition de faire un lien vers cette page. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.